Coach de vie : définition, explication, formation et tarifs pratiqués !

0
446

À côté des thérapeutes et autres experts du bien-être, on retrouve également les coachs de vie. Ces derniers ne sont pas médecins ; ils accompagnent plutôt des particuliers ou même des entreprises à atteindre leur objectif et résoudre leurs problèmes personnels, voire professionnels. Qui appelle-t-on coach de vie en réalité ? Quelles sont les formes de coaching existantes ? Quand est-ce qu’il faut faire appel à un coach ? Comment se déroule une séance de coaching et combien de temps dure-t-elle ? Quelle formation pour devenir coach de vie ? Combien coûte un coaching ? Voilà autant de questions auxquelles nous essayerons d’apporter des réponses dans les prochaines lignes de cet article.

Coach de vie : définition

Le coaching n’a aucune définition institutionnelle et le titre de coach n’est pas protégé juridiquement : n’importe qui peut donc se proclamer « coach » et exercer sous cette bannière.
Remontons aux origines pour dire que le concept « coaching » est apparu en France dans les années 80 et 90, en provenance d’Amérique du Nord. Vincent Lenhardt, consultant, coach et formateur en coaching français, est souvent cité comme l’un des précurseurs en France. Pour lui, le coaching peut être défini comme « une aide offerte à travers des accompagnements au profit d’une personne, d’une équipe ou d’une organisation. Cette aide vise le développement du potentiel de l’entité accompagnée à travers la préparation d’un projet ou d’une action et la résolution des difficultés rencontrées par cette entité ».
Par ailleurs, ICF France (International Coach Federation) définit, elle, le coaching comme « une alliance entre le coach et ses clients dans un processus qui suscite chez eux réflexion et créativité afin de maximiser leur potentiel personnel et professionnel ».
Pour d’autres encore, le coaching peut être simplement vu comme une méthode (le plus souvent efficace) d’accompagnement au changement. Il devrait permettre au client d’obtenir des résultats concrets et mesurables dans sa vie professionnelle et personnelle. En d’autres termes, le client, au travers de ce processus de coaching dirigé par le coach, approfondit ses connaissances et améliore ses performances. Toutefois, il faut distinguer le coaching d’autres concepts apparents.

Nuances entre coach de vie, mentor et thérapeute.

Le coach est tout sauf thérapeute, mentor ou pire un conseiller. En effet, contrairement au thérapeute, le coach ne s’intéresse pas au passé de ses clients. Il se préoccupe beaucoup plus de leur présent et de leur futur. Ainsi, il répondra à la question « comment faire pour aller mieux ? » et non « pourquoi est-ce que je ne vais pas bien ? ». De même, il ne faut pas confondre un coach de vie à un mentor. Ce dernier est une personne d’expérience qui guide et conseille une personne moins expérimentée dans une association professionnelle, dans une entreprise, etc. Il se distingue du coaching par le niveau d’égalité entre l’accompagnant (« coach ») et le client (« coaché »). Le mentor est le plus souvent un supérieur hiérarchique, a un rôle de guide, et agit bénévolement. Par ailleurs, il faut aussi distinguer le coach du conseiller. En effet, le coach ne sait pas, et n’a pas la solution à la place de son client ; par son écoute et ses questions, il agit comme un révélateur des capacités et du potentiel somnolant chez le coaché. Il ne donnera donc pas de conseils, il faudra vous y faire.

Les formes de coaching existantes

Il existe plusieurs formes de coaching. Mais on en retient essentiellement deux :

  • Le coaching personnel (ou coaching de vie) : cette forme de coaching s’adresse essentiellement aux particuliers. Elle touche généralement les cinq domaines de vie que sont : la vie familiale, la vie professionnelle, la vie de couple, la vie liée à l’épanouissement personnel et la vie sociale.
  • Le coaching professionnel : encore appelé job coaching ou coaching emploi, elle s’adresse tant aux particuliers (personnes en repositionnement professionnel, demandeurs d’emploi, personnes à l’aube d’une prise de fonction…) qu’aux entreprises.

Un coach de vie : mais pour quoi faire ?

Vous vous dites certainement que vous n’avez besoin de personne pour vous aider à résoudre vos problèmes. Pour vous, l’unique coach dont vous avez besoin c’est vous-même. Vous n’avez peut-être pas tort, mais dans des situations délicates comme un divorce, un déménagement, un licenciement ou un changement de travail, l’avis ou l’aide d’une personne non concernée peut vous être d’une grande utilité. Et c’est justement dans ces genres de situations que l’assistance d’un coach de vie devient vitale. Celui-ci intervient sur des problèmes clés, vous aide à identifier les changements à opérer et vous donne les moyens d’atteindre vos objectifs. Aussi, la présence d’un coach de vie à vos côtés peut s’avérer décisive lorsque vous vous sentez bloqué dans une situation qui ne vous convient pas. Il devrait en effet vous aider à négocier un changement de vie et à aller de l’avant. Bref, si vous êtes un particulier, vous pouvez faire appel à un coach pour :

  • Être plus affirmé et avoir une meilleure estime de soi ;
  • Mieux vous gérer dans le temps ;
  • Apprendre à dire non quand il le faut, à poser des limites ;
  • Retrouver un emploi plus rapidement ;
  • Savoir faire face aux conflits ;
  • Mieux connaître votre type de personnalité ;
  • Reprendre confiance en vous ;
  • Vaincre votre timidité ;
  • Oser prendre la parole en public ;
  • Mieux gérer stress et émotions ;
  • Prendre des décisions plus facilement…

Si vous êtes plutôt une entreprise, vous pouvez avoir recours à un coach pour :

  • Faciliter l’intégration aux nouveaux postes ;
  • Faciliter les prises de décision ;
  • Amener vos managers à affirmer leur leadership ;
  • Améliorer les performances de vos équipes…

Comment se déroule une séance de coaching ?

Après avoir pris contact avec votre coach lors de la première séance, vous serez ensuite amené à lui faire part de vos besoins. Ensemble, vous identifiez les objectifs du coaching et les moyens que vous êtes prêt à mettre en œuvre pour les atteindre. Lors des séances suivantes, votre coach, grâce à des techniques telles que PNL, Gestalt-thérapie, hypnose, relaxation, etc., vous aidera à répondre à vos propres questionnements.

À retenir : un coach de vie n’est pas un coach sportif. Il n’est donc pas là pour vous « guérir ». Mais plutôt pour vous aider à trouver en vous les ressources et la créativité qui vous permettront de résoudre vos propres difficultés.

Combien de temps dure une intervention de coaching ?

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, le coaching ne rend pas dépendant, mais plutôt autonome. Ainsi, une intervention de coaching peut se faire en une seule séance (rarement) ou sur des mois (habituellement). Mais avant de s’engager dans la durée, certains coachs demandent une première étape qui peut prendre jusqu’à trois séances. Par ailleurs, il faut souligner qu’une séance de coaching dure au minimum une heure d’horloge, mais jamais au-delà de trois heures. Tout dépend en fait du mode de fonctionnement du coach et bien sûr de la situation de son client.

Le cadre convenable pour tenir une séance de coaching

Il y a plus d’une option envisageable. En effet, le coach peut choisir d’inviter son client dans son cabinet, dans un lieu public, ou même demander à échanger avec lui par téléphone ou via la webcam. De même, il peut décider de se rendre chez le client à la maison ou dans son entreprise.
Mais une chose est claire, le coach se doit d’apporter un soin spécifique quant au choix du lieu où se déroule le coaching. Car, comme vous le savez, on ne peut pas parler de tout partout (pour question de confidentialité). Les murs ont des oreilles, dit-on ! C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est recommandé de sortir quelquefois le coaché de son univers (domicile privé, entreprise…). Autre paramètre à prendre en compte ; le confort du client. Le coach doit y veiller scrupuleusement.

Quelle formation pour devenir coach de vie ?

À ce jour, il n’existe aucun diplôme d’État permettant de déboucher sur l’exercice de la profession de coaching. Toute personne peut donc lancer son activité, en tant qu’indépendant, sans disposer de diplômes au préalable. Toutefois, il existe depuis maintenant quelques années des formations dont peuvent se prévaloir les coachs de vie (que ce soit en présentiel ou à distance). Certaines s’appuient sur des méthodes psychologiques comme la PNL ou l’analyse transactionnelle, alors que d’autres ont des approches multiréférentielles. Le futur coach personnel, peut, pour réaliser son rêve, choisir de suivre des formations initiales diplômantes de troisième cycle de type Master ou DESU en coaching dans certaines universités françaises comme Paris 2, Paris 8, Paris 10 ou encore Aix-Marseille. Si par contre il souhaite suivre des cours à distance, il peut dans ce cas s’inscrire au CERFA, qui propose un certificat européen de coaching personnel.

Important : une fois devenu coach de vie, le coach personnel peut faire une demande de certification RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).

Les qualités nécessaires pour être un bon coach de vie

Votre ambition, c’est devenir un bon coach de vie afin d’aider les gens à réveiller les potentialités qui somnolent en eux. Vous vous êtes battu pour cela ; vous avez suivi des formations sur des années, effectuer des mois de stages… Mais le chemin pour parvenir à votre ultime but est encore loin d’être terminé. En effet, pour vous faire un grand nom dans le vaste univers des coachs, il y a un certain de nombre de qualités que vous devez coûte que coûte chercher à acquérir :

  • Avoir des connaissances en psychologie ;
  • Posséder des qualités humaines et relationnelles ;
  • Respecter ses clients et leur vie privée ;
  • Avoir des capacités d’écoute et d’empathie ;
  • Cultiver la ponctualité ;
  • Savoir gérer ses propres émotions (colère, frustration, etc.) ;
  • Savoir s’adapter à chaque personnalité (car chaque client est différent) ;
  • Disposer d’un agenda bien défini ;
  • Définir rapidement et sans se tromper un plan d’action pour chaque client ;
  • Être rigoureux envers soi-même ;
  • Savoir respecter les objectifs et tenir les délais…

On ne vous demande pas de chercher à acquérir toutes ses qualités d’un seul coup. Non, c’est quasi impossible ! Ce n’est en réalité qu’au fil du temps que vous allez y arriver.

Comment reconnaître un coach efficace… en tant que client ?

Les coachs, il y en a à foison. Mais la vraie question est ; sont-ils tous bons ? Les astuces ci-dessous devront vous permettre de reconnaître désormais, et plus facilement, les meilleurs. En effet, un coach efficace doit :

  • Appartenir à une association professionnelle de coaching ;
  • Disposer d’excellentes bases en psychologie et en psychopathologie ;
  • Remettre son code de déontologie à son client en début de coaching ;
  • Faire signer une convention de coaching à son client ;
  • Être suivi en supervision ;
  • Effectuer un travail sur lui-même ;
  • Savoir arrêter le coaching lorsque les résultats ne suivent pas ;
  • Orienter, s’il le faut, son client vers d’autres professionnelles (sophrologue, psychologue…).

Comment juger de l’efficacité d’un coaching ?

  • Un coaching efficace sera conduit par un coach de métier.
  • Un coaching efficace s’exercera dans un cadre de professionnalisme, de confidentialité et d’éthique.
  • Un coaching efficace parviendra rapidement à booster les énergies et à faciliter les changements.
  • Les premiers résultats seront rapidement visibles.

Combien gagne un coach de vie ?

Le salaire d’un coach de vie dépend de sa notoriété et de son expérience. Le tarif est souvent défini à l’heure et reste très variable. En effet, en consultation privée, le coût de l’heure est généralement situé entre 50 € et 150 € (TTC). Par contre, le prix de l’heure facturée à l’entreprise se situe fréquemment entre 100 € et 500 € (HT). Il peut même arriver que vous mettiez encore plus la main à la poche, surtout lorsque vous avez à faire avec un coach réputé, c’est-à-dire doté d’expériences et de qualités exceptionnelles.

Important : il est courant de payer avant la séance.

Où trouver un bon coach de vie ?

Nous sommes à l’ère du numérique, et tout devient plus facile avec Internet. Pour trouver un bon coach de vie, vous pouvez donc aller sur le web et lancer une recherche en y associant bien évidemment le nom de votre ville ou de votre région. Vous pouvez également essayer de vous renseigner autour de vous afin de vous faire conseiller un coach personnel. Le bouche-à-oreille, ça marche très bien aussi. Au cas où vous auriez des doutes à propos de la notoriété du coach que vous a conseillé un ami (par exemple), rendez-vous sur Internet pour lire les avis d’autres coachés. Là vous serez clairement situé ! Mais ne vous trompez surtout pas de praticien. Si votre objectif est bien de retrouver votre énergie positive pour avancer, c’est vers un coach de vie qu’il faut vous tourner. Pour choisir un professionnel en accord avec votre manière de fonctionner, n’hésitez pas à en contacter plusieurs et à mener votre petite enquête.

L’univers du coaching est très vaste. Il est clair qu’on n’arrivera jamais à tout dire. Mais nous espérons bien que cet article vous aura été utile. Pour d’éventuelles questions, n’hésitez pas à nous les faire part dans les commentaires ;).

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.