Consultations chez un psychiatre : Puis-je me faire rembourser les séances

0
584

Le psychiatre et le psychologue ne bénéficient pas de la même prise en charge. Si le remboursement du psychologue n’est pas chose fréquente, ce n’est pas le cas du psychiatre. Quand pouvez-vous obtenir un remboursement des séances de consultation chez le psychiatre ? La réponse vous est apportée dans cet article. 

Psychologue et psychiatre : deux professions distinctes

Tous deux généralement désignés « psy », le psychologue et le psychiatre sont confondus par une multitude de personnes. Pourtant les deux sont distincts l’un de l’autre sur divers plans. L’un est médecin tandis que l’autre ne l’est pas.

En effet, le psychiatre est un médecin, contrairement au psychologue. L’activité de ces deux professionnels est certes réglementée et poursuit plus ou moins le même but qui est le bien-être du patient, mais ils ont des parcours et des spécialisations différentes.

Qui appelle-t-on psychologue ?

Pour porter le titre de psychologue, il faut avoir suivi une formation de niveau Bac+5 en psychologie. Le métier de psychologue ne nécessite pas de formation en médecine. Le psychologue n’est donc pas habileté à prescrire des médicaments. Sa mission consiste à accompagner le patient pour l’aider à améliorer ou maintenir son bien-être.

Toutefois, si le psychologue juge utile de prescrire des médicaments, il peut en faire part au médecin traitant du patient.

Qu’est-ce qu’un psychiatre ?

Contrairement au psychologue, le psychiatre est un professionnel de la santé qui a suivi une formation en médecine. C’est un diplômé d’état qui a fait des études en médecine et qui exerce en tant que spécialiste. Pour devenir psychiatre, il faut faire des études à l’école de médecine, et suivre une spécialisation de 5 ans en psychiatrie.

Étant donné qu’il est médecin, le psychiatre est capable, contrairement au psychologue, de prescrire des médicaments à ses patients.

En effet, il soigne généralement les personnes atteintes de maladies mentales ou souffrant de troubles de la personnalité. Ses interventions visent à soigner des pathologies telles que la dépression, l’hystérie, la schizophrénie, les troubles psychotiques.

Compte tenu de cette différence, le remboursement des séances chez le psychiatre n’est pas identique au remboursement chez le psychologue. L’assurance maladie prend en compte le remboursement des consultations chez le psychiatre, tandis qu’elle ne couvre pas le remboursement des consultations chez le psychologue.

Pour connaître les différences de remboursement entre le psychologue et le psychiatre, consultez l’article dédié à cela sur le site www.adpassurances.fr/particuliers-salaries/guide-mutuelles/quel-remboursement-chez-le-psychiatre-et-le-psychologue.  

Combien coûte une consultation chez le psychiatre ?

Le prix d’une consultation n’est pas le même pour tous les psychiatres. Il peut connaître d’importantes variations. Ces variations tiennent compte du secteur de conventionnement du psychiatre.

En effet, les médecins exercent sous différents secteurs. Le psychiatre peut donc choisir d’exercer dans l’un des secteurs. Ainsi on distingue les psychiatres du secteur 1 et les psychiatres du secteur 2. Ce sont ces secteurs de conventionnement qui définissent les tarifs applicables à leurs prestations.

Les psychiatres du secteur 1 sont conventionnés. Ils ne font pas de dépassements d’honoraires et appliquent un tarif fixe, ou tarif conventionnel. Le tarif d’une consultation chez un psychiatre conventionné exerçant en secteur 1 est de 46,70 €.

Les psychiatres du secteur 2 sont également soumis à une convention, mais ils peuvent effectuer des dépassements d’honoraires mesurés. Cependant, certains pratiquent des dépassements inférieurs à d’autres.

En effet, parmi les médecins qui exercent en secteur 2 certains adhèrent à l’OPTAM tandis que d’autres ne le font pas. L’OPTAM, option pratique tarifaire maîtrisée, est un contrat signé entre l’assurance maladie et les médecins conventionnés en secteur 2.

Les psychiatres de secteur 2 qui adhèrent à l’OPTAM limitent leurs dépassements d’honoraires. Ils pratiquent donc des dépassements d’honoraires inférieurs aux psychiatres non adhérents. Il convient de noter que le médecin a le devoir d’informer ses patients sur son secteur de conventionnement et l’incidence de celui-ci sur ses tarifs. Cliquez ici pour en savoir plus sur l’OPTAM.

Les séances de consultation chez un psychiatre peuvent-elles être remboursées ?

Pour les consultations chez le psychiatre, il est possible de se faire rembourser les séances. La Sécurité sociale rembourse les séances de consultation chez le psychiatre. Elle prend en charge une partie du coût de votre consultation. Cependant, les remboursements ne sont pas identiques, selon votre situation et celle du psychiatre.

Il faut noter que le remboursement des consultations chez le psychiatre se fait sur la base de plusieurs facteurs.

Quelle prise en charge existe-t-il pour les consultations chez le psychiatre ?

La prise en charge des consultations chez le psychiatre est assurée par l’assurance maladie de la Sécurité sociale et les mutuelles.

Quelle est la part prise en charge par la sécurité sociale ?

Le remboursement d’une consultation chez le psychiatre tient compte de plusieurs critères. Il dépend des éléments ci-après :

  • Le fait que vous ayez déclaré un médecin traitant ou non ;
  • Votre parcours de soin (consultations dans le cadre du parcours de soins coordonnés ou consultations hors du parcours de soins) ;
  • La base de remboursement et le pourcentage de remboursement prévus par la Sécurité sociale ;
  • Le secteur conventionnel dans lequel exerce le psychiatre que vous avez consulté (secteur 1 ou secteur 2).

Dans le cadre du parcours de soins coordonnés, la Sécurité sociale rembourse votre consultation à hauteur de 70 % de la base de remboursement définie. On parle de parcours de soins coordonnés lorsque vous allez en consultation chez le psychiatre sur recommandation de votre médecin traitant. C’est seulement dans ce cas que vous bénéficiez d’un remboursement optimal du pourcentage prévu.

Lorsque le psychiatre que vous consultez est un psychiatre du secteur 1, la Sécurité sociale assure 70 % du tarif de la consultation. En secteur 1, le tarif de consultation est conventionnel et s’élève à 46,70 €. La part que prend en charge la Sécurité sociale est donc de 31,69 € et le montant de la différence est à votre charge.

En secteur 2, les psychiatres peuvent effectuer des dépassements d’honoraires, mais ceux-ci ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale. Les dépassements d’honoraires sont à votre charge. La base de remboursement définie par la Sécu pour les consultations chez un psychiatre de secteur 2 est de 39 €. 70 % de ce montant, soit 26,30 €, est remboursé par la Sécurité sociale.

Il convient de noter par ailleurs que le respect du parcours de soin n’est pas nécessaire pour que la Sécurité sociale rembourse les consultations des patients âgés de 16 à 25 ans. Pour cette catégorie de patients, le remboursement des consultations chez un psychiatre se fait indépendamment du parcours de soins. Ils bénéficient de l’entièreté du pourcentage de réduction pris en charge par la Sécu.

Pour les consultations hors du parcours de soins, le remboursement des consultations est beaucoup moins élevé que pour le parcours de soins coordonnés. Le pourcentage de remboursement pour les consultations en parcours de soins coordonnés est plus important.

En effet, lorsque vous allez en consultation chez un psychiatre de secteur 1, la Sécurité sociale rembourse seulement 30 % de la base de remboursement définie.

Lorsque vous consultez un psychiatre qui exerce en secteur 2, le même pourcentage de remboursement est appliqué, sur une base de 39 €. Le reste du montant de la consultation y compris les dépassements d’honoraires est donc à votre charge.

Le remboursement par les mutuelles

Lorsque la Sécurité sociale prend en charge une partie de votre consultation chez le psychiatre, le reste à charge est appelé ticket modérateur. Lorsque vous consultez un psychiatre qui exerce en secteur 2, le ticket modérateur à payer sera plus important que pour un psychiatre en secteur 1.

Le montant est beaucoup plus important lorsque vous consultez en accès direct, c’est-à-dire hors parcours de soins. Pour éviter de grandes dépenses, surtout lorsque vous allez régulièrement en consultation, une mutuelle ou complémentaire santé est très utile pour compléter les remboursements pris en charge par la Sécurité sociale.

Dans certains cas, les mutuelles remboursent entièrement votre ticket modérateur. Pour trouver la bonne mutuelle, vous pouvez demander des devis à l’aide d’un comparateur en ligne. Il faut noter cependant que le remboursement des consultations chez le psychiatre par la mutuelle se fait en fonction de votre contrat avec la mutuelle et du niveau de garantie souscrit.

Compte tenu de cela, vous pouvez obtenir : 

  • Une prise en charge à 100 % du BRSS (Base de Remboursement de la Sécurité Sociale). Pour cette prise en charge la mutuelle complète le remboursement de la Sécurité sociale pour atteindre le tarif conventionnel appliqué en secteur 1 ;
  • Une prise en charge au-delà du BRSS. Dans ce cas, la mutuelle complète le remboursement de la Sécurité sociale et prend en charge une partie ou la totalité des dépassements d’honoraires.

Les consultations chez le psychiatre sont les seules que la Sécurité sociale rembourse régulièrement. Le statut du psychologue ne permet pas le remboursement de ses séances par la Sécurité sociale. Il convient cependant de noter qu’un remboursement est envisageable en cas de parcours de soins coordonnés.

Par ailleurs, les mutuelles ou complémentaires de santé peuvent compléter le remboursement de la Sécurité sociale et vous permettre de vous faire rembourser les séances de consultation chez un psychiatre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.