Dépression suite à la perte d’usage de ses jambes : Comment s’en sortir ?

0
225

Il n’est pas rare d’observer ou même d’être victime de situations malheureuses qui portent atteinte non seulement au physique, mais aussi à la psychologie. C’est le cas par exemple des personnes victimes d’un accident, et à l’issue duquel les membres inférieurs ne sont plus fonctionnels ou sont amputés dans certains cas. Il faut avouer que généralement, il est difficile pour les victimes de se remettre d’une telle situation et de reprendre le cours normal de leur vie. C’est l’une des raisons pour lesquelles il existe des moyens comme le fauteuil roulant qui leur facilite la mobilité et les aide à surmonter quelque peu cette situation difficile. Dans cet article, retrouvez l’essentiel sur les fauteuils roulants et les moyens de sortir de la dépression après la perte des jambes.

Qu’est-ce que la dépression ?

Connue dans un langage courant de « dépression nerveuse » ou « trouble dépressif », la dépression désigne une affection psychique qui se caractérise par un sentiment de désespoir, une grande tristesse, la perte du plaisir, un grand pessimisme, un manque accru de sommeil et d’appétit, etc. La dépression affecte non seulement l’humeur et les sentiments, mais aussi les organes du corps. En effet, elle peut provoquer un mal de ventre, un mal de dos, un mal de tête, etc. Cependant, il existe une différence entre la dépression et la déprime.

Différence entre dépression et déprime

C’est un abus de langage lorsque le sujet fait une déprime et c’est l’expression « dépression » qui est employée. En effet, la déprime désigne un état de tristesse, de mélancolie, d’ennui sans que cela soit véritablement une maladie. Il est de courte durée (au plus une quinzaine de jours). Par contre, la dépression désigne une maladie chronique dont les manifestations durent plus longtemps (des mois), même quand les causes sont identifiées. Pour s’en sortir, le sujet qui souffre de la perte de ses jambes peut avoir recours à certains dispositifs médicaux comme le fauteuil roulant. Il y a des plateformes en ligne qui offrent l’occasion de louer un fauteuil roulant. Avec ce dispositif, l’individu reprend peu à peu sa mobilité et peut s’en sortir de la dépression.

Les différents types de dépression

La dépression se manifeste de différentes manières. C’est pour cette raison qu’on distingue différentes formes de dépressions :

  • La dépression réactionnelle ;
  • La dépression endogène ;
  • Le trouble bipolaire ou la maniaco-dépression ;
  • La dépression saisonnière ;
  • La dépression du post-partum ;
  • La dépression névrotique.

La dépression réactionnelle

Cette affection psychique se manifeste à la suite d’un événement comme la perte d’un être cher, la perte des jambes, etc.

La dépression post-partum

C’est une affection qui se retrouve chez environ 60 % à 80 % des femmes après l’accouchement. Ce trouble se manifeste par un état de tristesse, d’anxiété ou de nervosité. Certains professionnels parlent de baby blues, et elle dure environ 15 jours.

La dépression saisonnière

C’est un état d’humeur qui se manifeste de manière cyclique pendant les mois de l’année où l’ensoleillement est réduit.

Quelle est l’utilité d’un fauteuil roulant ?

Le fauteuil roulant est une chaise équipée de roues et dont l’usage est le transport des personnes ayant des difficultés à marcher. Habituellement dans les hôpitaux, les différents types de transport de malades sont essentiellement constitués par les fauteuils roulants. Il faut noter qu’il s’agit ici de chaises qui ne sont pas équipées de système de motorisation, mais plutôt dotées de quatre roues. C’est le type de chaises utilisées en milieu préhospitalier pour évacuer les victimes qui ne peuvent pas se tenir debout. Les paraplégiques et aussi les tétraplégiques utilisent généralement des fauteuils roulants pour leurs déplacements d’un endroit à un autre.

Ne plus avoir l’usage de ses membres inférieurs n’est pas une fatalité.

Il est toujours possible de poursuivre le cours de la vie et de profiter des merveilleux moments comme tout le monde. Ceux qui ont suffisamment de force dans les bras utilisent la plupart du temps le type de fauteuils dont les roues arrière ont un grand diamètre. Ainsi, en mettant simplement les roues arrière en mouvement, le fauteuil avance.

Un fauteuil roulant pour qui ?

Comme mentionné un peu plus haut, les fauteuils sont destinés au transport et au déplacement des personnes dont la mobilité est réduite par la perte des jambes. Autrement dit, un fauteuil est à priori destiné aux handicapés. Les différents types de handicaps ne bénéficient pas tous de l’utilisation du fauteuil roulant. Il est exclusivement réservé aux handicapés moteurs des membres inférieurs. Il s’agit des paraplégiques selon le jargon médical. Ces fauteuils sont aussi destinés aux victimes de paralysie à la fois des membres inférieurs et supérieurs. Il s’agit des tétraplégiques.

Les différents types de fauteuils roulants

Les fauteuils roulants sont les plus utilisés dans les hôpitaux, les centres de rééducation, les maisons de retraite. Bref, on les retrouve un peu partout. Il faut noter d’abord que la mission principale du fauteuil roulant est de remplacer au mieux les membres inférieurs de l’utilisateur. Il offre une position assise à la fois confortable et efficace. Ce fauteuil doit nécessairement jouer la fonction de chaise destinée aux actes de la vie courante, et aussi la fonction de fauteuil confortable destiné au repos. Évidemment, il doit aussi servir de moyen de déplacement pour les utilisateurs. Il y a plusieurs types de fauteuils roulants :

  • Le fauteuil roulant à pousser ;
  • Le fauteuil roulant électrique ;
  • Les scooters électriques ;
  • Le fauteuil roulant manuel.

Les fauteuils roulants manuels

Ces fauteuils peuvent être fixes ou inclinables. Avec les différents accessoires qui les composent, ils procurent du confort aux utilisateurs. Il faut noter qu’ils sont destinés essentiellement aux individus capables de se propulser eux-mêmes. Ceux qui sont pliables et faciles à transporter sont des modèles classiques. Les fauteuils roulants de confort sont équipés de :

  • Un dosseret ;
  • Un appui-tête ;
  • Des reposes jambes ;
  • Un coussin d’assise.

Pour l’amélioration non seulement du confort, mais aussi de la sécurité des utilisateurs, plusieurs accessoires sont disponibles. Il y a :

  • Le sac à dos ;
  • La cale tronc ;
  • Les accoudoirs de type gouttière ;
  • Le plot d’abduction ;
  • La tablette ;
  • Le gilet ;
  • La cape ;
  • La ceinture de maintien.

Les fauteuils roulants électriques

Ce sont des fauteuils roulants équipés d’un moteur électrique pour la propulsion automatisée. Ce type de fauteuils est destiné essentiellement aux personnes qui, en plus de leur incapacité à se servir de leurs membres inférieurs, ne peuvent non plus faire usage d’un fauteuil roulant manuel pour se propulser elles-mêmes.

Les scooters électriques

En dehors des autres fauteuils cités plus haut, il existe aussi des scooters électriques, qui sont également une solution pour les déplacements de ceux qui présentent certaines difficultés à la marche. Ils ont un aspect assimilable aux fauteuils roulants électriques.

Le fauteuil à pousser

Ce sont des fauteuils qu’on utilise généralement dans les maisons. Ils sont essentiellement destinés aux individus qui ont non seulement des difficultés à marcher, mais qui sont également incapables de se servir eux-mêmes d’un fauteuil roulant manuel ou même d’un fauteuil roulant électrique. Étant très maniables, ces fauteuils favorisent ainsi le déplacement des personnes d’une pièce à une autre. Il faut noter aussi qu’ils sont non seulement confortables, mais qu’ils bénéficient également du statut de Véhicule pour Handicapé Physique (VHP) et des privilèges pour handicapés physiques.

Les critères de choix d’un fauteuil roulant

Pour ceux qui ont des difficultés à se servir de leurs membres inférieurs, il faut noter que le fait d’être bien installé dans son fauteuil permet non seulement d’avoir du confort, mais également de pouvoir prévenir les éventuels troubles cutanés, et aussi de réussir une activité. Chacun des modèles de fauteuils roulants répond essentiellement à un besoin spécifique. Toutefois, il faut avouer qu’il n’est pas toujours aisé d’opérer le choix, en raison de la multitude des modèles.

En effet, nous avons différentes sortes de fauteuils roulants : électriques, légers, manuels, pliables, etc. C’est pourquoi il est important d’opérer un bon choix. Avant de choisir son fauteuil roulant, il est indispensable de bien se renseigner sur ses spécificités. L’avis d’un médecin n’est pas négligeable. Il faut noter qu’il n’y a pas de modèle de fauteuils roulants. Les besoins varient d’un individu à un autre. Ainsi, chaque modèle a ses atouts. Nonobstant, il faut retenir qu’un bon fauteuil roulant doit nécessairement respecter un certain nombre de critères. Autrement, il y a des points de vigilance qu’il faut prendre en compte dans le choix de son fauteuil roulant. En effet, il est important que le fauteuil s’adapte à la morphologie. Il s’agit de la largeur, la hauteur du dossier et la profondeur d’assise. Les capacités fonctionnelles de l’utilisateur doivent également être prises en compte, afin de choisir le fauteuil qu’il faut. Il est question ici par exemple du tonus du tronc et aussi de la force musculaire.

Pour une meilleure utilisation du fauteuil roulant, il est important de procéder à une évaluation de l’environnement dans lequel il sera utilisé. Notons aussi qu’il est indispensable de penser aux types d’activités à faire avec son fauteuil, avant de choisir.

Perdre l’usage de ses jambes n’est pas une situation facile à vivre. Votre mobilité est réduite, et cela rend moins autonome. Devenir dépendant pour une personne qui a déjà une certaine autonomie est stressant et peut conduire à une dépression. Mais, le fauteuil roulant reste un moyen par lequel le patient peut progressivement se sortir de cette dépression.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.