J’ai mal aux dents, que faire pour me soigner ?

0
277

Très désagréables, les maux de dents apparaissent d’un jour à l’autre sans prévenir et se montrent rapidement insupportables. Lorsque ces douleurs surviennent, elles peuvent rendre la nuit très longue. Cependant, pour soigner ce mal, il existe une panoplie de moyens. Quels sont donc les différentes astuces pour soigner un mal de dent ? On vous propose ici les différents moyens disponibles. 

Consulter un dentiste

Les douleurs dentaires peuvent être passagères et légères ou se transformer dans le pire des cas en une véritable rage de dents dans laquelle la douleur devient pratiquement insupportable. Quel que soit le nom des dents, ces douleurs ne font aucune distinction. Ainsi, pour le mal de dent, l’assurance maladie recommande de le faire évaluer au plus vite par un dentiste. Lorsque certains symptômes alarmants surviennent, il est important de consulter un dentiste. Il s’agit entre autre :

  • De fortes douleurs aux dents, aux oreilles et à la bouche ; 
  • De la persistance des douleurs pendant plus de deux jours ;
  • De la fièvre ;
  • Etc.

Enfin, le patient a la capacité de contacter son cabinet dentaire habituel et s’il n’en a pas, il peut appeler le cabinet le plus proche de chez lui. 

Utiliser le clou de girofle 

C’est une épice qui a des propriétés antibactériennes et analgésiques. Il contient en grande quantité de l’eugénol qui est une substance aux vertus anti-inflammatoires, antibactériennes et antidouleurs jouant le rôle d’anesthésie à tous les types de dents atteints. Pour utiliser le clou de girofle, il suffit d’en coincer un ou plusieurs entre la dent malade et la joue.

Quand elles sont molles, elles peuvent être écrasées doucement entre les dents malades. De plus, la personne souffrante peut les faire infuser dans de l’eau avant de s’en gargariser. Le clou de girofle existe aussi en huile essentielle et est très efficace. Pour son usage, il faut premièrement imbiber un coton de cette huile puis tamponner ses dents avec l’huile présente dans le coton. 

Les antidouleurs et les antibiotiques

Les antidouleurs semblent les plus adaptés pour soigner ou soulager un temps soit peu les douleurs dentaires. L’ibuprofène par exemple est disponible et n’est pas soumis à une prescription médicale. Cet antidouleur existe en 200 et 400 mg et doit être pris toutes les six heures. Les autres antidouleurs classiques disponibles sur le marché, tels que le paracétamol, peuvent aussi être utilisés. Il est important de ne pas dépasser la dose de 3 g pendant une journée. En ce qui concerne les antibiotiques, ils peuvent être utilisés si la douleur est causée par une infection bactérienne. Dans ce cas, l’avis d’un dentiste sera nécessaire pour obtenir le bon médicament.

Les compresses froides pour gonflement

Il peut arriver que le mal de dents soit accompagné d’un gonflement. Lorsque c’est le cas, la pose d’une compresse froide contre la joue pendant environ 20 minutes peut calmer la zone endolorie. En effet, le froid a une fonction anesthésiante qui peut atténuer la douleur dentaire. Le froid aide aussi à réduire l’inflammation.

De plus, la compresse froide peut apaiser la personne souffrante momentanément pour une nuit plutôt tranquille même si elle ne résoudra pas le problème à sa racine. Cependant, si la douleur est produite par une carie ou un autre souci dentaire, la situation ne s’améliorera pas tant que le patient n’aura consulté un dentiste.