J’ai peur de m’exprimer en langue étrangère : que faire pour y remédier ?

0
182

« Hi, how are you doing », « Buenos dias, como estas » ou « Hallo, wie geht es dir », ce n’est pas difficile. Mais, s’il y a bien une chose qui effraie, c’est tenir une conversation en bonne et due forme dans une langue qui n’est pas la sienne. Pour vous aider à surmonter cette peur qui vous empêche de vous exprimer dans une langue étrangère, suivez les conseils contenus dans cet article.

Évitez de vous laisser dominer par les voix intérieures négatives

Il y a une erreur que commet la majorité des personnes qui apprennent une langue étrangère : se mettre à penser à la place de l’interlocuteur. D’ailleurs, cela fait partie des principales raisons pour lesquelles ils ont peur de pratiquer la langue. On se dit en fait que celui ou ceux avec qui l’on échange se mettront à relever la moindre de nos fautes et se moquer de notre accent moins typique.

Pour tout vous dire, votre interlocuteur est exactement comme vous en face d’un étranger qui apprend par exemple le français, votre langue. Autrement dit, il est bienveillant, patient et même très honoré de vous voir en train d’apprendre sa langue. Même si vous faites des fautes, celui-ci essayera de vous comprendre et d’échanger avec vous. Et s’il doit vous corriger, il le fera dans le plus grand respect.

Parlez sans trop réfléchir

Lorsque vous hésitez à pratiquer une langue, plus vous attendez et plus vous trouvez des raisons de ne pas vous y mettre. Ce phénomène, parfois appelé « paralysie de l’analyse », fonctionne comme suit : plus nous analysons une situation qui nous fait peur, plus nous rationalisons le fait de ne pas passer à l’action. En d’autres termes, on trouve toujours de bonnes excuses pour ne pas agir.

Il est donc nécessaire de ne pas laisser votre cerveau se muer en un obstacle pour l’atteinte de l’objectif que vous vous êtes fixé. Au cas où vous hésiteriez à parler une langue étrangère, nous vous conseillons de prendre une grande inspiration et de foncer. Vous ferez le point plus tard !

Soyez à la fois locuteur et interlocuteur  !

Avez-vous toujours le complexe de parler avec une autre personne en langue étrangère ? Eh bien, nous vous proposons alors d’être votre propre public. Cela peut sembler absurde, mais c’est une astuce bien efficace. Les premières minutes, c’est clair que vous vous sentirez bizarre à vous parler en anglais, espagnol, allemand, etc. Tout compte fait, c’est une astuce qui, à n’en point douter, vous permettra de surmonter la gêne. Pour détruire le complexe, vous vous devez de franchir cette étape. Après, vous vous sentirez plus en confiance pour parler devant d’autres personnes.

Travaillez votre phonétique

S’approprier tout de suite toutes les spécificités de la prononciation importe très peu pour un débutant. Nous sommes d’accord sur ce point. Toutefois, vous devez exiger un peu de rigueur de vous-même si réellement vous souhaitez converser avec d’autres personnes et vous faire comprendre d’elles.

Autrement dit, la phonétique, quoique moins importante pour le débutant que vous êtes, devient un détail que vous ne devez pas complètement négliger lors de l’apprentissage. Nous vous conseillons à cet effet de faire un travail de différenciation des sons. Une fois que vous avez la liste dont la tonalité diffère de votre pratique courante, vous n’avez qu’à les répéter régulièrement pour obtenir la bonne prononciation. Il existe pour ce faire des applications et logiciels qui vous aideront à progresser rapidement.

Vous pouvez aussi suivre des cours de langues en ligne sur Babbel pour y arriver. Au début, ce ne sera pas du tout facile. Mais, ce n’est qu’en vous forçant à faire ce travail plus ou moins « complexe » que vous arriverez à maîtriser les prononciations. Vous pourrez alors converser avec moins de stress.

Allez crescendo, sans brûler les étapes

Si déjà vous tremblez à l’idée de converser avec un seul interlocuteur en langue étrangère, comment pourrez-vous tenir devant toute une foule ? Ce miracle n’aura probablement jamais lieu ! Ne tentez donc pas de brûler les étapes, au risque de replonger très vite dans la panique.

Pour surmonter sa peur de s’exprimer en langue étrangère, il faut évoluer graduellement. Commencez par parler avec des personnes de confiance, c’est-à-dire vos proches ; ensuite avec des inconnus, etc. Si vous fonctionnez ainsi, il vous sera facile d’engager une conversation, sans rien craindre.

Parlez, parlez et parlez

Si nous insistons beaucoup sur la conversation, c’est pour de bonnes raisons. En effet, dans toutes langues, la pratique fait partie des moyens les plus efficaces pour non seulement progresser, mais aussi pour vaincre la timidité.

Cela dit, en même temps que vous vous engagez dans l’apprentissage d’une nouvelle langue, cherchez un ou plusieurs partenaire (s) avec qui vous allez régulièrement faire la pratique. Une fois que cela sera effectif, vous aurez, primo, plus de facilité à vous exprimer dans votre langue cible, mais vos appréhensions aussi diminueront. Secundo, vous ressentirez une grande motivation, car il est très agréable de converser face à face avec des gens.

Apprenez le vocabulaire

Voici un piège dans lequel vous pourrez facilement tomber : le vocabulaire. Le plus curieux en plus est qu’on ne remarque généralement aucun rapport entre ce dernier et la confiance en soi, alors qu’il en a bien un.

En effet, s’il y a quelque chose qui nous frustre le plus lorsque nous tentons de parler une langue étrangère, c’est de ne pas pouvoir trouver les mots justes pour exprimer nos idées. Le message à passer est clair dans la tête, mais trouver les mots justes pour le dire devient problématique.

Pour pallier ce problème, nous vous conseillons, comme toujours, de prendre les devants en choisissant vos mots en fonction de vos pratiques. Surtout, apprenez à les utiliser dans vos conversations, car il ne sert à rien de les mémoriser sans jamais vous en servir. En le faisant, vous risquez même de les oublier.

De même, s’il arrivait que vous vous retrouviez dans une situation où vous manquez de vocabulaire, demandez-vous ce qui n’a pas marché et corrigez le problème en priorité.

De toute évidence, vous ne vous retrouverez jamais dans une situation embarrassante si vous avez les mots qu’il faut pour tenir une conversation.

Apprenez des phrases plutôt que des mots

En apprenants des phrases, vous apprenez en même temps plusieurs mots. Par exemple, vous convenez avec nous que celui qui apprend « You’re a handsome guy » et celui qui apprend « guy » simplement ne seront pas même niveau d’apprentissage ! Incontestablement, le premier aura un vocabulaire plus riche. En plus, il apprend en même temps à faire des phrases. Ce qui n’est pas forcément le cas chez le deuxième ; il connaît les mots, certes, mais aura du mal à faire des phrases sans courir le risque de faire des fautes.

Nous vous conseillons donc d’avoir une « liste d’expressions clés » qui vous permettra de converser avec n’importe qui sans aucune difficulté. Votre confiance en soi sera ainsi boostée et vous n’aurez plus jamais peur d’engager une conversation ou d’intervenir sur un sujet, peu importe le thème abordé.

Ignorez les personnes négatives

Certes, nous sommes très mal placés pour vous indiquer qui fréquenter et qui ne pas fréquenter. Mais vous auriez certainement constaté par vous-même qu’il y a de ces personnes qui sont prêtes à tout pour vous voir échouer. Si ce n’est pas un ami qui juge « inutile » votre choix d’apprendre telle ou telle autre langue, c’est un vaniteux qui vient vous juger, rien que pour vous impressionner.

Ces critiques, à vrai dire, ne vous apportent rien. Et d’ailleurs, quel mal il y a-t-il d’apprendre une langue étrangère ? Vous ne perdez absolument rien en le faisant. Faites donc sourdes oreilles aux critiques pour vite progresser dans votre apprentissage.

Par contre sont les bienvenues les personnes qui vous encouragent et ceux qui vous corrigent quand il le faut pour vous permettre de réaliser votre rêve. S’il est généralement dur d’accepter les corrections, il faut admettre qu’elles font partie intégrante du processus d’apprentissage. Sachez donc faire avec !

Voyagez pour débloquer

Si en plus de votre ambition vous avez les moyens, pourquoi alors ne pas partir à l’étranger pour vous immerger totalement dans la langue cible ? Étant donné que vous serez amené à converser et que vous n’avez aucun autre moyen de le faire si ce n’est dans votre langue cible, vous n’aurez plus peur de faire des fautes. Aussi, le fait de vivre dans un milieu où l’on ne parle que votre langue d’apprentissage devrait accélérer votre assimilation. Qu’attendez-vous alors pour vous envoler ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.