J’ai peur du dentiste, que faire ?

0
553

A cause de la douleur, de la phobie d’une intrusion, ou même du nombre d’instruments, certains patients développent malheureusement une phobie pour les dentistes. Les soins dentaires se transforment en une épreuve et les patients, à cause de leur phobie, peuvent freiner le déroulement des soins. Comment l’anesthésie générale peut-elle aider le patient à dominer sa peur ? Comment se déroule une telle opération ? On vous explique tout dans cet article.

Les soins dentaires sous anesthésie générale : qu’est-ce que c’est et dans quels cas y recourir ?


La peur du dentiste constitue, dans la plupart des cas, un frein aux soins dentaires, surtout en cas de lourdes interventions. L’anesthésie générale, encore appelée sédation inconsciente, est effectuée sur des patients fragiles et dentophobes, après une consultation préalable. Ce type de coma provoqué place le patient dans un état d’indifférence complète ; le patient est en sécurité tout le long de l’intervention et ses constantes sont contrôlées en permanence.

Les soins dentaires sous anesthésie générale que vous pouvez découvrir sur clinique-dentaire-paris.com peuvent être proposés à une catégorie de patients : par exemple, ceux sur lesquels la prise de comprimés relaxants n’a pas eu l’effet escompté. De même, peuvent subir une sédation inconsciente les patients désirant une certaine excellence dans le processus de soin.

Quels sont les avantages des soins dentaires sous anesthésie générale ?

Les avantages pour un patient qui a peur du dentiste sont les suivants :

  • Une intervention indolore ;
  • Moins de réflexes nauséeux ;
  • Un contrôle permanent des constantes, etc.

Pour finir, le patient ne garde pas de souvenir de l’intervention ni de la durée du soin. Il oublie parfois même jusqu’aux instants immédiats avant l’intervention.

Quels cas de contre-indication pour une anesthésie générale ?

En France, chaque année, environ 9 millions d’anesthésies générales sont pratiquées. Pourtant, le taux de mortalité est actuellement autour de 0,69 décès sur 100 000 anesthésies. En d’autres termes, les inconvénients sont drastiquement limités et l’anesthésie générale pour soins dentaires est l’une des alternatives les moins risquées. Néanmoins, pour atteindre ce résultat, certaines conditions ont dû être respectées.

Pour déterminer si les soins dentaires sous anesthésie générale sont nécessaires, il faudra d’abord que le médecin pose un diagnostic. Si vous étiez sous un autre traitement, aviez des allergies ou des problèmes de santé, ou que vous preniez des médicaments, il est important de le notifier à l’anesthésiste-réanimateur. Il prendra en compte ces informations afin d’adapter votre traitement ; cela permettra d’éviter que votre santé soit mise en danger pendant l’opération.

Pour conclure, retenons que la peur du dentiste peut être une véritable barrière pour des soins dentaires essentiels. L’anesthésie générale offre une solution rassurante pour les patients dentophobes, leur offrant une intervention sans douleur, moins de réflexes nauséeux, et un contrôle constant de leurs signes vitaux.

Cependant, il est essentiel de discuter de toutes les conditions médicales et allergies avec l’anesthésiste pour assurer la sécurité du patient. En fin de compte, cette option peut aider de nombreuses personnes à surmonter leur peur du dentiste et à bénéficier des soins dentaires nécessaires pour maintenir leur santé bucco-dentaire.