J’ai une tumeur bénigne de la colonne vertébrale : Que faire ?

0
424

Les tumeurs peuvent se manifester un peu partout dans tout le corps. Il est donc possible qu’il en apparaisse sur ou dans la colonne vertébrale. Une tumeur bénigne a été relevée sur votre colonne vertébrale et vous vous demandez que faire ? Voici quelques informations utiles à retenir sur le sujet.

Les tumeurs de la colonne vertébrale : qu’est-ce que c’est ?

Quand on parle de tumeur, cela veut dire qu’il y a un accroissement du volume d’un tissu dans le corps. Les causes de ce phénomène sont multiples et diverses. En général, le terme tumeur est souvent utilisé pour parler d’un cancer. En un mot, les tumeurs vertébrales représentent des ulcères cancéreux qui sont retrouvés au niveau de la colonne vertébrale.

Il faut savoir que le traitement pour un neurinome rachidien par exemple prend en compte divers éléments essentiels. Pour ce qui est du cas de la tumeur de la colonne vertébrale, le diagnostic peut révéler des tumeurs primaires ou des tumeurs secondaires.

Les tumeurs primaires proviennent de la colonne vertébrale. Quant aux tumeurs secondaires, elles proviennent d’autres sources. Elles sont généralement déclenchées par les cellules tumorales lavées présentes au niveau d’autres tissus.

Le traitement des tumeurs et métastases de la colonne vertébrale

Après avoir été relevé, il faut que la tumeur soit rapidement prise en charge. Peu importe que la tumeur touche toute la colonne vertébrale, l’angle ponto-cérébelleux, etc., le traitement dépendra du mal, de son avancée dans le corps… Voici différents traitements pour traiter une tumeur de la colonne vertébrale :

  • La radiothérapie

Quand on parle des trois piliers de la thérapie du cancer, la radiothérapie se retrouve juste après la chirurgie et la chimiothérapie. C’est une méthode qui passe par le rayonnement ionisant ou le rayonnement particulaire pour assurer la destruction des cellules cancéreuses.

Il faut noter que le rayonnement cause des dommages sérieux à l’ADN des cellules jusqu’au point où elles s’enfoncent. Cela permet soit de réduire considérablement la taille des tumeurs, soit de complètement les traiter.

  • La protonthérapie

Il s’agit d’une solution très précise de radiothérapie. En effet, la protonthérapie est une nouvelle méthode qui permet le traitement d’un cancer. Certaines études cliniques démontrent qu’aujourd’hui, des patients souffrant de chondriomes et de chondrosarcomes sont traités via ce type de radiothérapie. À noter que ces maux représentent des tumeurs primaires de la colonne vertébrale.

  • La chirurgie

La troisième méthode de traitement du cancer est l’ablation chirurgicale de la tumeur. Cela peut aussi avoir une réelle valeur diagnostique. En effet, des échantillons de la tumeur peuvent être recueillis pour ensuite être examinés au microscope durant cette méthode. Les tumeurs qui sont bien différenciées de la moelle épinière peuvent être enlevées sans réelle difficulté.

La nécessité d’un suivi régulier

En effectuant des contrôles de suivi réguliers tous les six mois, la stabilité du patient ainsi que le succès de sa guérison sont garantis. Cela permet de réaliser des interventions rapides dans le cas où la tumeur reprendrait sa croissance.

Il faut savoir qu’avec un diagnostic prématuré et des ablations chirurgicales très rapidement réalisées, un bon pronostic des tumeurs bénignes est assuré au patient. En ce qui concerne les tumeurs malignes ou les métastases au niveau de la colonne vertébrale, différents facteurs interviennent dans le pronostic. Il y a l’âge, l’état de santé général du patient, le degré de la tumeur ainsi que son nombre et sa localisation.