Je ne supporte pas d’être enfermé : que faire ?

0
403

Comme vous, de nombreuses personnes ont peur d’être enfermées et ne le supportent clairement pas. Près de 5 % de la population adulte partage cette inquiétude. La claustrophobie, peur d’être enfermé, naît souvent des troubles d’anxiété, de la dépression, de l’addiction à l’alcool, aux stupéfiants ou encore d’un traumatisme antérieur. Néanmoins, des solutions existent pour atténuer, voire éradiquer cette peur. Ici, profitez de bonnes astuces si vous souffrez de ces troubles !

La peur d’être enfermé : comment ça se manifeste ?

Il y a de fortes chances que vous soyez claustrophobe si vous ne supportez pas de vous retrouver enfermé. En effet, la claustrophobie est relative à une peur de l’enfermement ou des espaces clos. Généralement, l’ascenseur, le train, le métro et les petites pièces sont souvent très inconfortables pour un claustrophobe.

Le premier symptôme de la claustrophobie est une peur intense et irraisonnée qui a pour origine le fait de se retrouver dans un endroit clos. Dans certains cas, envisager de se retrouver dans une telle situation suffit pour déclencher cette peur. Comme manifestation, il peut également avoir :

  • les palpitations et accélérations du rythme cardiaque ;
  • des douleurs thoraciques et un risque d’étouffement ;
  • le tremblement des membres ;
  • les bouffées de chaleur et de fortes transpirations ;
  • les nausées, le vertige, l’évanouissement.

Il est judicieux de consulter un médecin lorsque vous remarquez ces différents signes. En outre, en ce temps où sévit la pandémie du coronavirus, opter pour une téléconsultation est une meilleure alternative pour limiter la propagation de cette pathologie.

Vous profitez d’excellentes indications à l’adresse https://www.magicmaman.com/covid-19-consulter-un-medecin-grace-a-la-teleconsultation,3661021.asp.

Quel réflexe peut-on avoir quand on est enfermé ?

Lorsqu’on se retrouve enfermé et qu’on commence à paniquer, certains réflexes permettent de se maîtriser. D’abord, il faut prendre le temps de respirer profondément. En effet, une respiration lente et profonde permet de ralentir le rythme cardiaque.

Aussi, elle réduit considérablement le risque d’étouffement. Aussi, vous devriez prendre quelques gorgées d’eau plate.

En outre, tant que vous le pouvez, restez assis ou couché ou dans une position où vous aurez très peu de mouvement à faire.

Cette astuce évite ou réduit les risques de vertiges et d’évanouissements. De même, essayez de demander de l’aide. Appelez un voisin ou les secours !

Comment soigner cette peur ?

Traiter la claustrophobie est une procédure généralement longue et exigeante. Ce traitement nécessite d’abord un diagnostic effectué par un spécialiste. Grâce à des séances de psychothérapies, le professionnel sera en mesure de déterminer l’origine du mal.

Alors, un traitement adapté pourra être proposé. Un traitement par réalité virtuelle peut servir à soigner l’angoisse de se retrouver seul. Avec cette option, le patient est confronté à sa peur au cours de simulation dans des jeux vidéo.

Cette méthode a pour but de permettre au patient d’apprivoiser son angoisse. Aussi, il y a l’option des séances de relaxation à travers le yoga ou les sessions d’hypnose. En outre, dans ces traitements, un accent particulier peut être mis sur les exercices de respiration.

Pour finir, les thérapies cognitivo-comportementales en psychothérapie représentent l’un des traitements les plus efficaces pour soigner et dominer une peur d’être enfermé. Elles permettent de progressivement confronter le patient à ses peurs afin qu’il s’en débarrasse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.