Je suis sénior et je me sens seul au quotidien, que faire ?

0
379

Le nombre de séniors exposés à la solitude dans notre pays ne cesse de s’accroître. Les études montrent que plus d’une personne âgée sur 3 ne sort pas de chez elle tous les jours et le même pourcentage (33%) de personnes n’ont pas à qui parler de leurs sujets personnels… Caractérisé par le fait de n’être engagé dans aucun rapport avec autrui, ce fléau sociétal est généralement négligé. Or, il a des conséquences assez fâcheuses sur les personnes âgées. Il peut être responsable de plusieurs pathologies graves. Si vous lisez cet article, alors vous êtes certainement un sénior isolé et seul en quête de solutions pour vaincre cette situation. Ne vous inquiétez ! On vous donne ici des conseils pouvant vous aider à renouer le lien social et retrouvez votre joie de vivre.

Quelles sont les causes de la solitude chez les séniors ?

solitudeComme on le disait déjà à l’entame de notre rédaction, les séniors exposés à l’isolement sont vraiment nombreux. D’après les statistiques, plus de 4,6 millions de Français de 60 ans et plus ressentent de la solitude et 3,2 millions de personnes âgées sont en risque d’isolement relationnel, c’est-à-dire, qu’ils ne rencontrent jamais ou que très rarement d’autres personnes, tous cercles confondus (familial, amical, voisinage réseau associatif). Ces chiffres montrent toute l’ampleur que prend ce phénomène. Plusieurs facteurs sont liés à la solitude que vivent les personnes âgées dans notre pays :

  • la dissolution du cercle familial se traduisant par le départ des enfants du domicile familial ;
  • la perte du conjoint: cette perte douloureuse est très difficile à accepter après des années de vie en couple ;
  • la perte d’autonomie qui se manifeste par une difficulté à se déplacer à l’extérieur.

Comment lutter contre la solitude chez les séniors ?

Nombreux sont les moyens qui existent et peuvent permettre aux personnes âgées de rompre avec l’isolement. Le plus simple consiste à s’inscrire sur le portail rencontreunsenior.com. Il s’agit d’une plateforme de rencontres pour séniors principalement destinée aux individus ayant passé le cap des 60 ans. Il suffit de vous connecter pour nouer une relation amoureuse ou amicale. Il existe aussi des clubs séniors auxquels vous pouvez adhérer pour vous distraire. Vous pouvez également vous mettre aux activités sportives (gym, natation, danse, randonnée, etc.). C’est une excellente manière pour prendre soin de sa santé et faire des rencontres avec des personnes d’âge et d’horizon différents. Mais avant de vous inscrire à un club de sport, pensez à consulter votre médecin. Vous désirez apprendre certaines choses que vous n’avez pas étudié pendant votre cursus scolaire et universitaire ? Eh bien ! Il n’est pas trop tard. Des universités pour les séniors sont accessibles sans condition de diplôme. Ce n’est pas tout, vous pouvez aussi prendre un compagnon à quatre pattes, faire des voyages organisés, loger un étudiant…

Quelles peuvent être les conséquences de ce fléau ?

solitude séniorsLa solitude peut impacter négativement tant sur la santé physique que morale du sénior. L’ennui est la première conséquence directe à laquelle il sera confronté. Il peut souffrir ensuite des affections comme la perte d’estime de soi, des troubles du sommeil ou de l’appétit, les troubles de la personnalité ou de l’angoisse, des conduites addictives (consommation d’alcool, de tabac…), un risque de dépression. La personne est susceptible même de développer des idées suicidaires. Par ailleurs, l’isolement peut générer une perte progressive de l’autonomie puisque la personne est tout le temps enfermée dans son appartement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.