Je suis stressé, en quoi la fasciathérapie peut-elle m’aider ?

0
368

Depuis plusieurs années, une certaine médecine dite douce a effectué son entrée dans le milieu de la médecine, se chargeant du traitement de plusieurs maux. Médecine abordable et très efficace, cette forme de traitement a su se faire adopter par des millions de Français en raison du bien-être qu’elle procure à l’organisme. Comme médecine douce ayant démontré ses bienfaits, l’on a la fasciathérapie qui est une thérapie effectuée de façon manuelle et très appréciée pour ses vertus thérapeutiques. Réalisée par les kinésithérapeutes, cette méthode naturelle qui se concentre sur les fascias est idéale pour traiter différentes pathologies afin de procurer une sensation de bien-être à l’organisme. Découvrez dans cet article une présentation détaillée sur la fasciathérapie.

Présentation de la fasciathérapie

Développée en 1980 par le kinésithérapeute Danis Bois, la fasciathérapie, un bien-être physique et psychique est un traitement manuel qui se repose sur un mouvement lent et profond exercé sur les fascias. En effet, les fascias représentent un ensemble de tissus conjonctifs connectés les uns aux autres et qui ont la capacité d’impacter l’activité musculaire. Souvent comparés à une toile d’araignée, ce sont des tissus réactifs dotés d’une certaine élasticité qui leur permet d’absorber les chocs et de les transmettre de façon harmonieuse dans le corps. Présentant des propriétés diverses, les fascias jouent un rôle très important dans l’organisme. Ils sont responsables de :

  • la continuité des tissus: les fascias sont présents dans toutes les compositions de l’organisme, des tissus superficiels aux tissus les plus profonds. Ils transforment ainsi le corps en un bloc uni qui est à la base de la mobilité interne et de la dépendance entre les membres. Cette composition interconnectée explique les répercussions que peut avoir une douleur dans tout le corps. De plus, cette liaison permet à la fasciathérapie d’impacter de façon optimale et efficace l’organisme du patient ;
  • la capacité de contraction : à la suite de plusieurs expérimentations, il a été révélé que les fascias ont la possibilité de se contracter, ce qui pourrait être à l’origine de différents maux tels que la lombalgie ou les troubles fonctionnels ;
  • la sensitivité : des études ont démontré que les fascias sont dotés de capteurs sensoriels rendant ainsi le corps réceptif au massage effectué lors de la fasciathérapie. De plus, leur connexion avec le système nerveux les rend responsables de la sensation de bien-être.

Par ailleurs, il existe plusieurs types de fascias, à savoir le fascia superficiel ; le fascia profond, les fascias internes et les fascias viscéraux qui sont répartis dans toute la structuration de l’organisme.

Quels sont les bienfaits de la fasciathérapie ?

Les bienfaits de la fasciathérapie sont considérables pour le corps puisqu’elle permet de soulager certaines douleurs et de prévenir diverses pathologies, offrant un mieux-être physique et psychique aux personnes souffrantes. Cette thérapie basée sur les fascias permet d’accroitre la capacité d’auto-régulation de l’organisme et permet de soulager les douleurs musculaires et squelettiques. La fasciathérapie permet de soulager les problèmes de dépressions, de stress ou d’anxiété. Cette thérapie permet d’éliminer les différentes contractions du corps, quelle que soit la zone de localisation, offrant ainsi une excellente mobilité et une grande sensibilité. Par ailleurs, la fasciathérapie permet à l’individu qui s’y adonne de développer sa sérénité et d’accroitre ses capacités psychologiques.

Comment s’effectue une séance de fasciathérapie ?

Exécutée par un spécialiste, la séance de la fasciathérapie se déroule individuellement et peut durer une quarantaine de minutes, voire une heure. Cette thérapie s’effectue au cours de séances manuelles et gestuelles.

Déroulé des séances manuelles

À l’entame de la séance, le thérapeute prend connaissance de vos besoins et effectue un bilan de vos antécédents médicaux. L’objectif de cette analyse est de rechercher l’origine des maux, de les comprendre, mais aussi de juger de votre éligibilité à ce traitement. Ensuite, par un toucher subtil, le praticien procède à un examen minutieux permettant de déceler les différentes parties présentant des crispations fasciales. Lorsque le thérapeute repère ces zones d’immobilités fasciales, il commence un massage lent constitué de mouvements précis, de légères pressions profondes et douces permettant de déplier les fascias. En outre, le thérapeute exécute des points d’appui dans le but de détendre totalement les fascias, de leur redonner une mobilité, une souplesse et de favoriser la circulation du sang.

Déroulé des séances de gymnastique sensorielle

Au cours de cette séance, le thérapeute effectue une analyse de la mobilité du patient, se tenant assis ou debout, en lui demandant d’exécuter des mouvements donnés. Le but de ce gestuel est d’examiner son aisance ou non dans les mouvements et la concordance de ses actions. Par la suite, grâce à une gymnastique personnalisée, le praticien aidera le patient à rétablir une certaine stabilité et une coordination du mouvement. Pour ce faire, le patient aura à effectuer des mouvements de stabilisations linéaires qui se déroulent de façon latérale, de façon verticale et en mouvements avant et arrière. Il aura également à réaliser des séries de mouvements circulaires qui permettront d’accroitre la coordination de votre colonne vertébrale. À chacune des étapes, le patient est amené à se prononcer sur ses différentes sensations dans le but de l’intéresser aux réactions de son corps. La gymnastique sensorielle peut être appliquée dans différentes situations :

  • dans le cas d’une grossesse afin de permettre à la future maman d’adopter de meilleures postures ;
  • pour les amateurs de sports : pour accroitre leur performance, leur endurance et pour favoriser une meilleure récupération à la suite de blessures ou de torsions ;
  • pour les artistes de scène : dans le but d’éliminer tout type de stress afin qu’ils bénéficient de tonus et de vitalité sur scène.

À la fin de la séance, le patient peut ressentir différentes sensations entre bien-être, détente, confiance en soi ou une fatigue positive qui s’estompera après un bon sommeil.

La fasciathérapie et le mal de dos

Plus de 90 % des Français souffrent de douleurs dorsales dont les principales causes concernent la mauvaise posture, mais aussi le stress accumulé sur plusieurs périodes. La plupart d’entre eux reçoivent des prescriptions d’antalgiques dont les résultats s’avèrent peu satisfaisants pour la majorité des patients. Cependant, la fasciathérapie s’est révélée être un traitement idéal qui permet d’impacter le patient de façon physique, mais aussi émotionnelle. Pour traiter le mal de dos lors d’une séance de fasciathérapie, le thérapeute exécute un toucher doux qui permet de localiser les points de tensions. Il effectue par la suite un massage précis qui impacte en profondeur l’ensemble des fascias, permettant ainsi de les détendre complètement afin d’éliminer toutes les crispations. Dans le traitement de ce mal, la fasciathérapie se focalise sur le système fascial, mais en particulier sur le fascia thoraco-lombaire qui concerne la liaison entre le crane, le bassin et le thorax.

La relaxation des fascias permettra de faire disparaitre toutes les douleurs, offrant ainsi au patient un sentiment de grande satisfaction. Celui-ci bénéficiera à nouveau d’une grande souplesse, d’une meilleure mobilité, et il pourra effectuer des mouvements précis et coordonnés sans ressentir la moindre douleur dorsale. En fonction du mal de chaque patient, le problème des douleurs dorsales peut être résolu en deux ou trois séances. Cependant, il est conseillé de poursuivre ce traitement avec de la gymnastique sensorielle dans le but de conserver la mobilité de vos fascias, mais aussi de prévenir les rechutes.

À qui est destinée la fasciathérapie ?

La fasciathérapie est une médecine naturelle à laquelle tout le monde peut recourir, du bébé aux personnes du troisième âge, pour le traitement des pathologies diverses. Cette thérapie est idéale pour les personnes souffrant d’anxiété ou qui sont en proie au stress et à la fatigue. Elle est aussi recommandée pour les personnes souffrant de douleurs chroniques comme les lombalgies, le rhumatisme ou la fibromyalgie. De plus, la fasciathérapie est conseillée aux personnes présentant des pathologies musculaires ou souffrant d’entorses. Elle est conseillée pour soulager les personnes souffrant régulièrement de céphalées, de mal de dos ou d’acouphènes. Des expériences ont révélé que cette médecine douce est idéale pour soulager les personnes ayant des troubles du transit et pour les femmes souffrant de règles douloureuses. Les personnes souffrant de douleurs aiguës telles que les tendinites, les lumbagos peuvent également recourir à la fasciathérapie. Elle est recommandée pour soulager des séquelles physiques ou psychiques produites à la suite d’une chimiothérapie ou d’une intervention chirurgicale. Par ailleurs, cette thérapie est fortement recommandée pour les sportifs qui subissent au quotidien des chocs physiques réguliers. Cependant, ce traitement est contre indiqué en cas de phlébite et n’est pas recommandé aux personnes ayant un pace maker ou souffrant d’hypertension artérielle.

Combien coûte une séance de fasciathérapie ?

Selon les besoins du patient et la réceptivité de l’organisme à ce traitement, la fasciathérapie peut se dérouler en une séance ou être renouvelée deux, trois fois ou plus. Le prix de la séance peut coûter entre 25 et 80 euros et dépend du thérapeute pour lequel vous optez, mais aussi du lieu du cabinet. La sécurité sociale rembourse cette thérapie à condition qu’elle ait été exécutée sur prescription médicale. Dans le cas contraire, le patient peut bénéficier d’une prise en charge partielle, voire totale, par des mutuelles du tarif de la séance.

Quels sont les critères de choix de son fasciathérapeute ?

Dans le but de profiter de tous les bienfaits de la fasciathérapie, il est nécessaire de se faire traiter par un professionnel. Il est recommandé de ce fait d’effectuer ce traitement auprès des kinésithérapeutes ou auprès des ostéopathes ayant reçu une formation de la méthode de Daniel Bois. De plus, le thérapeute à choisir doit avoir des notions poussées dans les techniques de massage et connaitre leurs bienfaits pour le traitement des pathologies. Il doit avoir une grande maitrise de l’anatomie lui permettant de vite localiser les différentes tensions dont souffre le patient. Pour juger de la connaissance de votre fasciathérapeute sur le fonctionnement du corps, il vous suffit de lui poser des questions subtiles sur l’anatomie qui vous permettront d’analyser ses réactions. Le bon thérapeute doit aussi avoir le sens de l’écoute et du dialogue pour bien comprendre vos différents problèmes afin de vous proposer un traitement personnalisé. Par ailleurs, il est important de vous tourner vers un fasciathérapeute expérimenté, patient et qui vous inspire confiance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.