Je suis timide, que faire ?

0
427

Tout le monde souffre généralement de la timidité à un moment ou un autre de sa vie, certains étant plus marqués. Les personnes timides ont du mal à accueillir de nouvelles expériences et de nouvelles personnes dans leur vie. Elles n’arrivent pas à se sociabiliser et restent souvent discrètes, calmes et anxieuses, voire cachées. Alors, comment se libérer de la timidité ? Avant de vous donner la solution, la compréhension du problème est la première étape pour surmonter ce mal qui ronge de l’intérieur.

Qu’est-ce que la timidité ?

La timidité est un caractère qui affecte la façon dont une personne se sent et se comporte vis-à-vis de son entourage. Cela peut signifier se sentir mal à l’aise, nerveux, peu sûr ou gêné. La timidité est l’opposé d’être à l’aise avec soi-même et en présence des autres. Les personnes timides sont réticentes à la prise de décision spontanée, parce qu’elles ne sont pas prêtes à se faire remarquer et ne sont pas sûres d’elles-mêmes. Elles peuvent passer beaucoup de temps à examiner ce qu’elles vont dire ou faire dans une situation. En effet, les gens sont susceptibles de se sentir timides lorsqu’ils ne savent pas comment agir, comment les autres vont réagir ou quand l’attention est focalisée sur eux. Ils sont préoccupés par la réaction des autres, ont peur d’être critiqués d’une manière ou d’une autre. C’est de là que provient l’analyse, l’évitement et l’hésitation. Des situations nouvelles et inconnues peuvent faire naître des sentiments de timidité (comme le premier jour à l’école, rencontrer quelqu’un de nouveau ou parler pour la première fois devant un groupe).

Comme d’autres émotions, la timidité peut être légère, moyenne ou intense en fonction de la personne et de la situation qui prévaut. Les personnes timides ont besoin de plus de temps pour s’habituer au changement. Elles préfèrent s’en tenir à ce qui leur est familier. Elles ne font pas du développement personnel pour améliorer leur mode de vie comme vous pouvez le voir sur ce site. Toutefois, la timidité peut également être un avantage dans certaines situations. Mais lorsqu’elle vous empêche constamment de vivre comme vous le souhaitez, cela devient un problème à ne point négliger.

Comment reconnaître une personne timide ?

Les personnes timides peuvent ressentir les symptômes physiologiques qui suivent :

  • rougir ;
  • se sentir sans voix ;
  • avoir la vessie timide ;
  • avoir les mains moites ;
  • être tremblant ou essoufflé ;
  • avoir le cœur qui bat la chamade ;
  • avoir des papillons dans le ventre…

Ces personnes pourraient également éviter toutes situations qui pourraient conduire à l’embarras. Elles pensent être constamment jugées par les autres, chose qui les empêche d’exprimer leurs idées. Elles se demandent souvent ce que les autres pensent à leur propos, se référant très généralement aux clichés négatifs d’expériences catastrophiques passées. Voici quelques pensées typiques des personnes timides : « est-ce qu’il me regarde de cette façon parce qu’il me désapprouve ? », « que puis-je faire pour que ces gens m’aiment davantage », « je suis tellement idiot »,  « je me demande ce qu’ils pensent de moi », « je suis un perdant », etc. Par ailleurs, les personnes timides se recroquevillent sur elles-mêmes. Pas parce qu’elles n’ont pas envie de sortir, faire des connaissances, sortir de leur petit monde, participer aux événements sociaux, mais simplement parce qu’elles n’y arrivent juste pas, elles ne se sentent pas à la hauteur. De plus, elles sont autocratiques, pensant que les autres sont meilleurs qu’elles. Ces différents symptômes se manifestent d’une manière qui impacte négativement la vie du timide, souvent à leur insu. Il ne faut tout de même pas confondre le comportement d’une personne naturellement calme et introverti à de la timidité : être silencieux n’est pas toujours synonyme de timidité.

Comment comprendre les personnes timides ?

La timidité apparaît comme un concept flou et inacceptable pour les personnes plutôt dégourdies. Ce comportement n’est cependant que le résultat de leur ignorance à ce propos. Comprendre pourquoi une personne est timide peut participer à l’encourager pour en sortir. Voici donc les trois principales raisons courantes qui conditionnent la timidité chez bon nombre de personnes.

Le besoin de l’approbation ou de l’acceptation

Lorsqu’une personne timide a besoin de se faire accepter par les personnes autour d’elle, elle essaie de créer une bonne impression pour séduire. Lors des entretiens d’embauche par exemple, cela peut créer naturellement un type d’anxiété de performance. C’est pourquoi les candidats sont souvent nerveux et anxieux. C’est le même cas avec les personnes timides. Elles ont un si grand besoin de validation et d’acceptation des autres, qu’elles se sentent comme une personne en entretien ou examen constant. Elles vont donc essayer de dire ou faire des choses intéressantes qui impressionnent ou flattent. Elles deviennent alors tendues, transpirent nerveusement ou censurent leurs propos et actes lorsqu’elles sont découvertes. En effet, une personne timide a désespérément besoin d’être aimée et acceptée. Elle se soucie trop de ce que son entourage pense. Pourtant, à contrario, elle semble oublier que la meilleure façon d’être appréciée est de se détendre et d’être soi-même, peu importe la situation.

Accorder une valeur supérieure aux autres

Chacun d’entre nous possède ses critères de valorisation des autres. Ces critères sont souvent basés sur la confiance, la domination, la popularité, l’autorité ou encore l’attractivité de ceux qu’on rencontre. Lorsque vous pensez qu’une personne a une valeur supérieure à la vôtre, vous deviendrez timide, nerveux, maladroit, calme ou à la limite tétanisé en sa présence. C’est par exemple le cas de certains hommes en face de la femme qui leur fait effet, vice versa. Cela se produit également envers des figures d’autorité telles qu’un enseignant, un patron ou un supérieur hiérarchique. Il n’y a rien de mal à accorder une valeur supérieure à une tierce personne ; mais le problème survient lorsque cette relation vous empêche de développer une interaction saine. Rappelez-vous que bien généralement, une personne supérieure à vous est bien placée pour apporter une valeur ajoutée à votre vie. Cela peut être par exemple une augmentation salariale, un nouveau poste, une approbation quelconque, mais nécessaire, une relation amoureuse ou sexuelle ou bien d’autres choses. Ne pas surmonter votre timidité en la présence d’une telle personne ne joue donc définitivement pas en votre faveur.

Se sentir mal à l’aise

Timidité et insécurité sont deux éléments qui vont de pair. La plupart des personnes timides ont des insécurités en ce qui concerne leur apparence et se croient laides. Elles se sentent tout simplement ennuyeuses et sans intérêt. Aussi, elles se sentent stupides, car ayant un sens de la conversation maladroite. Ou encore, elles se voient comme des perdants sans amis avec un style de vie peu attrayant. Ce sont des sentiments d’insécurité qui rongent spontanément votre confiance. En étant mal à l’aise avec vous-même, vous avez peur de nouer des liens avec autrui.

Sortez de là !

Le tempérament d’une personne timide a toujours eu une association de stigmatisation négative plus que positive. Pourtant, les gens naturellement timides développent certains dons à leur insu. À titre d’illustration, ces personnes préfèrent écouter pour parler. Elles deviennent parfois de très bons auditeurs. Aussi, elles peuvent devenir également sensibles aux sentiments et aux émotions des autres. Les gens les considèrent comme leurs meilleurs amis, car elles sont accessibles, ont un effet apaisant sur les autres et digne de confiance. Ces gens sont très modestes, ce qui les rend très attrayants. Ils font très attention lorsqu’ils se retrouvent dans une situation et sont sensibles aux détails. Ils ont également du succès au travail solitaire.

Cependant, certaines personnes veulent se sentir moins timides afin d’avoir plus de plaisir à se sociabiliser et à être elles-mêmes avec les autres. Si vous êtes un grand timide, vous en souffrez énormément sans doute. Si vous souhaitez vous sentir mieux dans votre peau et améliorer vos relations avec les autres, voici quelques astuces simples qui pourront vous aider.

Surmonter la timidité demande de la pratique

Les personnes timides sont introverties et n’osent pas parler. Elles se donnent donc peu de chances de pratiquer les comportements sociaux. Il est évident que les gens qui hésitent à se socialiser ne se sentent pas confiants comme ceux qui sortent. Vous pouvez pratiquer un sport collectif, cela vous permettra de faire de nouvelles connaissances et de vous ouvrir aux autres. Vous pouvez également opter pour le théâtre. Suivre des cours de théâtre est très utile et efficace pour surmonter la timidité. Elles sont indispensables pour vous apprendre à vous ouvrir et communiquer avec les autres. Vous y apprenez à vous exprimer aisément et avec assurance, à oser et affronter le regard des autres. Faire le théâtre est un excellent moyen d’oublier vos complexes, ne plus vous sentir mal à l’aise et d’avoir naturellement des comportements sociaux.

Évoluez pas à pas

Il ne faut surtout pas vous mettre la pression. Allez aussi lentement que possible, mais assurez-vous d’aller de l’avant. Prendre du recul si vous vous retrouvez dans une situation qui pourrait vous faire sentir timide ne fera que renforcer la timidité et la maintenir à un niveau extrême. Il est donc primordial que vous renforciez votre confiance en soi et votre estime de soi. Cela vous permettra de faire à chaque fois un petit pas en avant. Astuce supplémentaire : prenez note de chacun de vos succès afin de galvaniser votre confiance.

Arrêtez les excuses

En arrêtant de penser que vous êtes timides et de le dire, vous éviterez également de fournir toutes sortes d’excuses qui vous empêcheront d’être épanoui dans votre vie. La timidité est la pire des conseillères. À chaque fois que vous utiliserez des excuses comme « je ne peux pas faire ce métier dont je rêve », « je ne peux pas aborder cette fille », « je ne peux pas être moi-même », vous prendrez toujours la mauvaise décision et vous vivrez dans une vie de défaut. C’est tout à fait naturel de se sentir gêné pour demander un rendez-vous à une fille qui vous plait. Sa réponse (oui ou non) est certainement hors de votre contrôle. Mais ne rien demander signifie que vous n’obtiendrez jamais cette date et vous n’aurez même pas essayé. Alors, allez-y quand même ! Osez !

Prenez soin de vous

Comme nous l’avons vu, les personnes timides ont une opinion déplorable d’elles-mêmes. Ce qu’il faut savoir, c’est que si vous ne vous aimez pas, si vous ne vous trouvez pas de la valeur, les autres ne pourront pas vous aimer en retour. Il est donc essentiel que vous preniez soin de vous et que vous vous respectiez. Soyez toujours beau/belle, élégant(e), parfumé(e) tous les jours. Faites un relooking et achetez de nouvelles fringues qui vous mettent en valeur. Regardez-vous dans le miroir chaque matin, ou mieux, filmez-vous pour corriger votre façon de parler et votre posture. Demandez-vous si vous êtes la personne que vous aimerez être vraiment ? Ne croisez plus les bras avec une mine boudeuse. Essayez d’adopter un langage corporel ouvert en souriant tout simplement, cela encouragera les autres à venir vers vous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.