Je suis très angoissé depuis le confinement, comment puis-je gérer mon anxiété ?

0
152

Depuis le début de l’année 2020, le monde traverse une expérience commune plus ou moins angoissante. Il ne s’agit pas d’un évènement sportif mondial, ni d’une fête religieuse, ni moins d’un grand concert. Nous avons plutôt affaire avec une maladie contagieuse qui a déjà occasionné plus de 250 000 morts sur le plan mondial, dont plus de 25 000 pour la France seule.

Pour faire face à la situation, plusieurs pays ont décidé de passer au confinement afin de ralentir la vitesse de propagation du virus. Désormais, les quotidiens s’uniformisent. Si cette mesure a relativement aidé à réduire le nombre de cas, le fait de rester longtemps à la maison constitue une source d’angoisse chez certaines personnes. À cela s’ajoutent les discours alarmistes des autorités sur les nouveaux cas de contamination et de décès. Comment garder sa sérénité dans une atmosphère pareille ? C’est bien ce que nous partageons avec vous dans cet article.

Nommez vos peurs et affrontez-les

Naturellement, l’être humain déteste l’inconnu. Eh oui, personne ne veut se retrouver dans une situation sans issue apparente. Malheureusement, la pandémie du coronavirus suscite de plus en plus d’incertitudes. À en croire les experts, il faudra attendre encore un peu longtemps pour maitriser le mal. Face à cette situation, on constate une anxiété massive sans précédent. Si donc vous êtes angoissé depuis le confinement, sachez que vous n’êtes pas la seule personne à connaitre ce problème. En effet, la peur est internationale. Un peu partout dans le monde, de nombreuses personnes ressentent les symptômes de cette anxiété. Ils incluent :

  • Une sensation de souffle court ;
  • Des cauchemars ;
  • Des insomnies ;
  • Des crises de larmes ;
  • Une obsession malsaine pour les fils d’actualité ;
  • Etc.

Si vous constatez l’un de ces signes, sachez que vous sombrez déjà dans l’anxiété. Au lieu de détourner votre attention du problème, vous ferez mieux de vous demander comment gérer l’anxiété face au confinement. Pour ce faire, commencez par nommer vos peurs. En effet, la meilleure manière d’alléger l’anxiété est de l’exprimer. D’après les spécialistes du domaine, pouvoir nommer les causes de son mal-être permet de trouver rapidement un exutoire. Si vous voulez, vous pouvez enregistrer votre voix que vous allez réécouter après pour apprécier l’ampleur de votre anxiété. Vous n’avez alors qu’à exprimer vos peurs par écrit dans un cahier que vous allez conserver jalousement pour vous aider à calmer votre esprit. Aussi banale que puisse paraitre cette méthode, elle représente un moyen efficace pour « laisser aller » et redécouvrir sa sérénité.

Protégez-vous des fausses informations

En temps de crise sanitaire, il est généralement facile de sombrer dans l’infodémie. En effet, les informations fusent de partout et on ne sait pas exactement quelles sources croire. Cependant, on a toujours envie de dévorer des vingtaines d’articles par jour pour s’informer de l’évolution de la situation. Depuis le début du nouveau coronavirus jusqu’à ce jour, des milliers d’articles ont été publiés pour informer la population. Parfois, il s’agit d’informations fiables. Dans d’autres, c’est des individus mal intentionnés qui s’amusent à jouer avec l’état d’âme des lecteurs.

Si vous ne savez pas faire, vous risquez de vous faire peur pour rien. Une fois le premier site visité, vous voudrez en savoir davantage. Pour éviter de se laisser influencer des infox, le mieux est de chercher à sortir de sa bulle. En effet, il existe une grande différence entre rester informé et devenir accro aux news en direct. Faites la part des choses et votre esprit vous dira merci, surtout en ce temps de flou médiatique.

Si vous aviez l’habitude de défiler votre fil Twitter des heures et des heures, commencez par abandonner cette habitude. En effet, pour une personne angoissée, les mauvaises nouvelles constantes constituent un poids écrasant. Pensez donc à réduire le temps que vous passez sur les sites d’information. Dans la mesure du possible, définissez des intervalles et efforcez-vous de les respecter. Selon le cas, vous pouvez décider de consacrer uniquement une demi-heure par jour aux actualités.

Restez en contact avec vos proches

Même dans le confinement, il est tout à fait possible de communiquer avec ses proches. Textos, Skype, appel téléphonique, messageries instantanées… sont autant de canaux que vous pouvez utiliser pour prendre des nouvelles et partager vos inquiétudes ou des paroles d’encouragement. Pour gérer l’anxiété, certaines personnes pensent qu’il faut s’isoler des autres. Au contraire, maintenir des liens forts aide à se sentir bien entouré et à développer sa positivité. En communiquant avec des proches, vous mettez toutes les chances de votre côté de bénéficier d’une assistance sur mesure. En outre, vous obtenez des informations fiables sur la pandémie. Au besoin, vous pouvez faire des blagues sur certains faits afin de vous booster le moral pour surmonter votre angoisse.

À l’heure du confinement, les réseaux sociaux alimentent une bonne partie du flux d’informations sur le nouveau coronavirus. En France, l’actualité est majoritairement dominée par le déconfinement. Chaque jour, des tonnes d’informations circulent sur la toile. Si internet représente aujourd’hui un outil efficace pour s’informer en temps et en heure sur des sujets aussi préoccupants que le Covid-19, il faut savoir l’utiliser. Pour éviter d’être bombardé par de fausses informations, il est conseillé de limiter votre utilisation journalière des réseaux sociaux. Sinon, vous risquez de vous stresser pour rien.

Si les écrans permettent de recréer un lien humain à l’heure de la distanciation sociale, ils peuvent également contribuer à augmenter l’angoisse lorsqu’ils sont mal utilisés. À l’heure où tous les mouvements sont restreints, les réseaux sont devenus un déversoir. Tout le monde veut publier sans prendre la peine de vérifier la véracité de l’information partagée. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous recommandons de prendre les informations retrouvées sur les réseaux sociaux avec un peu de réserve.

Offrez-vous des pauses de qualité

Pour une personne habituée à faire des mouvements, le confinement peut être une source d’angoisse. Rien qu’à s’imaginer coincé à la maison sans pouvoir y sortir quand on veut suffit pour sombrer dans l’anxiété. Si tel est votre cas, sachez qu’il est tout à fait possible d’agir pour moins souffrir de cette restriction de circulation. D’ailleurs, la plupart des entrepreneurs l’ont compris et offrent à la possibilité à leurs collaborateurs de faire du télétravail.

Peu importe ce que vous faites pendant ces heures confinées, retenez qu’il est indispensable de prendre des pauses. En effet, l’organisme a besoin d’un équilibre entre travail, repos et divertissement pour s’épanouir. Au lieu donc de vous surcharger par le travail tous les jours, pensez à faire un break afin de permettre à votre esprit de se libérer de la pression. Pour ce faire, vous avez le choix entre différentes activités. Quel que soit votre choix, retenez qu’il ne s’agit pas de cesser de travailler. La pause permet plutôt de casser le rythme pour repartir sur de bonnes bases.

Si vous avez la chance d’être confiné avec des animaux de compagnie, profitez de vos pauses pour les dorloter. Selon le cas, quelques minutes passées à jouer avec votre chat ou votre chien peuvent suffire pour booster votre santé mentale. Il s’agit en effet d’un moyen simple de vous procurer un peu de douceur et de tendresse dans une situation de grande agitation.

Divertissez-vous autant que possible

Indépendamment du genre et du rang social, le divertissement est une chose indispensable à chaque être humain. En plus d’aider à garder l’équilibre et à développer la créativité, se divertir permet de booster sa productivité et son développement personnel. Après de longues journées d’inquiétude, le divertissement vient mettre de l’ordre dans votre esprit pour vous permettre de vous reconcentrer pour mieux apprécier la vie. N’hésitez donc pas à vous y mettre autant que vous pouvez. Que vous soyez seul ou en famille, vous trouverez forcément des idées de divertissement.

Grâce aux activités de divertissement, on cherche à se reposer et à se détendre pour se booster le moral. Allié à quelques mouvements, le divertissement fera de vous une personne heureuse. Lorsque vous vous sentez angoisser à cause du Covid-19, n’hésitez pas à partir à la recherche du bonheur en vous divertissant. N’oubliez pas cependant que le divertissement ne doit pas être continuel. Il doit avoir une durée courte et être suivi d’une activité pour vous permettre d’en profiter au maximum. 

Si les bienfaits du divertissement sont connus, il faut signaler qu’il n’est pas toujours facile de trouver les bonnes idées pour se divertir. Il existe pourtant de nombreuses solutions permettant de se libérer de son angoisse. Film, série, musique, livre, jeu vidéo… tous les moyens sont bons pour se divertir. Il suffit en effet de choisir la solution la plus adaptée pour passer un bon moment de divertissement.

Faites des activités physiques à votre rythme

De façon générale, le confinement est une situation anxiogène qui nécessite d’accorder une attention particulière à la santé mentale. Dans cette logique, les activités physiques sont très bénéfiques. Peu importe l’ampleur de votre angoisse, quelques mouvements effectués dans votre salon ou dans votre chambre peuvent aider à vous soulager. N’hésitez donc pas à respirer et à expirer lentement en fermant les yeux pour calmer votre crise d’angoisse. Debout sur un tapis de sport, penchez-vous délicatement pour toucher vos orteils et relevez-vous en toute douceur. Selon vos envies, vous pouvez également vous adonner à quelques exercices de yoga.

Après un effort physique suffisant, l’organisme libère des endorphines. En plus de renforcer l’immunité, ces hormones aident à améliorer la santé mentale et donc à apaiser l’anxiété. Alors, n’hésitez pas à courir ou à marcher pendant quelques kilomètres dans votre jardin. Si vous avez la chance de disposer d’un équipement de fitness chez vous, faites-en bon usage. Assurez-vous toutefois d’y aller à votre rythme pour ne pas vous créer des ennuis.

Soyez bienveillant envers vous

Pour une personne en proie à l’anxiété, il est souvent difficile de raisonner. Pourtant, la pensée peut largement aider à relativiser la situation. L’astuce ne consiste pas simplement à se fixer de nouveaux repères et à redéfinir ses priorités. Mais, au-delà de ces actions, il faudra considérer son angoisse comme une occasion de vivre d’une manière différente, ne serait-ce que pour un temps. En adoptant cette attitude, vous souffrirez moins de l’anxiété.

En général, lorsqu’elle est ressentie, l’angoisse donne l’impression d’être permanente. Pourtant, elle a bien une fin. Au lieu donc de vous considérer comme étant dans un problème sans fin, vous ferez mieux de faire preuve de bienveillance envers vous-même. Même si le niveau de votre anxiété parait particulièrement inquiétant, faites l’effort de ne pas dramatiser la situation.

Maintenant que vous savez comment gérer l’anxiété relative au confinement, il vous revient de faire le geste idéal pour la vaincre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.