Je supporte difficilement le nouveau confinement : comment faire ?

0
65

Le gouvernement français a réinstauré le confinement pour une durée de 30 jours minimum. S’il s’agit d’une décision drastique contre la seconde vague de contagions au coronavirus, il n’en demeure pas moins que le confinement crée d’énormes dommages. On sait déjà que le confinement met sérieusement à mal l’économie. Pire, il draine certains effets psychologiques désagréables. Conséquence : beaucoup de personnes ne trouvent plus aucun plaisir à se remettre en confinement. D’autres vivent carrément un drame à évoquer encore cet épisode d’isolement. Avez-vous du mal à supporter le confinement ? Vous demandez-vous comment faire pour tenir ? Découvrez ici comment faire pour passer ce confinement avec moins de pression psychologique.

Ne vous figez pas sur les mauvaises expériences du dernier confinement

La première période de confinement était une nouvelle expérience pour tout le monde. Devant l’enthousiasme de certains et les inquiétudes d’autres, un sentiment de déception à pratiquement marqué toutes les personnes confinées face à la prolongation incessante de l’isolement par le gouvernement. Certaines mauvaises expériences comme l’ennui, le stress, la douleur de l’isolement ont considérablement porté un coup dur à la santé mentale de plusieurs Français. Face à un nouvel épisode de confinement, il est tout à fait normal qu’une peur de subir la même pression psychologique, les mêmes épisodes de déceptions hante plus d’un. Dans ce cas, il est tout à fait normal que vous ayez du mal à supporter ce reconfinement. Or, il n’y a pratiquement pas d’échappatoire.

Pour tenir le coup, il est primordial, d’oublier les mauvaises expériences du premier confinement. Passez une éponge sur tous les mauvais souvenirs du dernier confinement et préparez-vous à faire de nouvelles expériences.

Comment s’y prendre ?

Gardez en tête que vous avez déjà acquis l’expérience et que vous avez désormais les armes pour surmonter les aléas du confinement. Et pour oublier, il faut se convaincre soit même que l’expérience ne sera plus la même. Essayez déjà de vous parler à vous-même. Pratiquez des exercices de relaxation et répétez-vous de belles phrases. Au-delà des mauvaises expériences, faites un effort pour penser aux légers moments de bonheur qui vous ont quand même marqué. Vous pouvez peut-être faire quelques fois un tour dehors pour vous aérer l’esprit. N’oubliez toutefois pas de porter votre masque. Sur masque-de-protection.com vous trouverez une protection de qualité pour éviter toute contamination.

Comprenez le sens du nouveau confinement

Il est plus facile de supporter une pression lorsqu’on a une idée de son utilité. Dans le cas précis de ce reconfinement, la décision est avant tout motivée par la nouvelle ampleur du virus. Cette conscience du danger et de l’utilité de l’isolement vous donne les armes pour supporter tout désagrément psychologique. En vous rendant compte que vous vivez une guerre et que le confinement et un moyen puissant de sortir du drame une fois pour de bon, vous pouvez inexorablement mieux le vivre. Puisque le sens donné aux événements change la manière dont ils sont perçus, imprégnez-vous de la réalité selon laquelle c’est un drame collectif nécessaire. Vous verrez que vous résisterez mieux.

Commencez par prendre de bonnes habitudes

Pendant le premier confinement, ce n’est pas un secret que beaucoup ont succomber à la tentation de casser leur rythme quotidien. Conséquence, les journées se faisaient de plus en longues et le plaisir de faire tout et rien s’est émoussé très tôt. Pour ce nouveau confinement, soyez prévoyant. Ne cassez pas tout de suite votre rythme habituel. De façon pratique :

  • Réveillez-vous aux heures habituelles ;
  • Rythmez votre journée par des activités clés que vous avez l’habitude de faire en temps normal, mais surtout, gardez-les dans le bon ordre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.