Je veux aider les femmes sans papiers : que faire ?

0
974

Dans de nombreux pays industrialisés, les femmes sans papiers font face à de nombreux défis ou obstacles. À force d’essuyer des refus, elles finissent par perdre confiance. Heureusement, il existe de nombreuses personnes, comme vous, qui désirent leur porter secours et assistance. Découvrez ici ce qu’il faut faire pour aider les femmes sans papiers.

Sommaire

Faire connaître aux femmes les meilleures associations d’aides aux migrants

Soutenir et protéger les sans-papiers font partie des missions de plusieurs associations. Celles-ci viennent facilement en aide aux femmes sans papiers qui rencontrent des situations difficiles dans leur pays d’accueil. Cela permet aux femmes de se sentir aimées et protégées. Faites donc connaître à ces dernières une association qui accompagne les femmes sans papiers ou dans une autre difficulté particulière. Parmi les associations qui aident ces femmes, on peut mettre l’accent sur :

  • la Cimade ;
  • France Terre d’Asile ;
  • Utopia56 ;
  • Etc.

En règle générale, les associations offrent aux femmes une formation pour leur permettre de s’intégrer facilement dans la société. Elles accompagnent également les femmes sans papiers dans les démarches quotidiennes. En faisant connaître une bonne association à une femme sans papiers, vous lui permettez de retrouver le sourire.

Faire profiter aux femmes sans papiers les aides de l’État

Conscientes de leur situation irrégulière, les femmes sans papiers préfèrent vivre cachées dans leur pays d’accueil. En fonction de leur statut et de leur situation, vous pouvez les aider à bénéficier des aides étatiques.

ADA : L’allocation aux demandeurs d’asile

Cette aide permet aux femmes sans papiers d’aborder leur avenir avec sérénité dans le pays d’accueil. L’allocation aux demandeurs d’asile peut être offerte à une femme sans papiers qui attend la régularisation de sa situation. Le montant de l’ADA est fixé en fonction de la composition familiale. Si la femme sans papiers vit seule, elle bénéficiera chaque jour de 6,80 €. Avec cela, elle peut s’acheter un repas. Cela lui fera plaisir et lui donnera plus de forces.

AME : l’Aide Médicale de l’État

Les frais médicaux d’une femme sans papiers peuvent être pris en charge avec l’aide médicale de l’État. Toutefois, cela se passe sous certaines conditions. En effet, une femme sans papiers qui souhaite bénéficier de l’AME doit être sans titre de séjour. Elle peut faire la demande en étant demandeuse d’asile. Si elle est placée en garde à vue et qu’elle a besoin de soins, une femme sans papiers peut faire la demande l’AME.

Aider les femmes sans papiers à régulariser leur situation

Les femmes sans papiers peuvent bel et bien régulariser leur situation afin de vivre en paix dans leur pays d’accueil. Toutefois, elles ne savent pas comment s’y prendre. Aidez-les donc en leur indiquant les étapes à suivre pour déposer une demande de titre de séjour. Par exemple, vous pouvez aider une femme sans papiers à rédiger la demande exceptionnelle qui sera adressée au préfet.

Vous pouvez aussi aider la femme à rassembler tous les justificatifs à joindre à sa demande. Ainsi, vous permettez à une personne en situation irrégulière de sourire et de garder espoir en attendant de recevoir son titre de séjour.