Je veux choisir correctement mon assurance-vie : que dois-je faire ?

0
664

L’assurance-vie est considérée de manière générale comme un moyen d’épargne. De façon spécifique, il s’agit d’un contrat par lequel un assureur s’engage à vous verser, à vous ou à des bénéficiaires désignés, un capital donné. Bien entendu, cela est soumis à des conditions qui sont dûment explicitées dans un contrat. Il existe une multitude d’assureurs et donc d’assurances-vie. Si vous désirez en choisir une, voici comment faire.

Choisissez un type de contrat 


Les assurances-vie sont regroupées en deux grands types. En termes simples, les types de contrats peuvent se distinguer par les produits sur lesquels vos versements sont investis. Vous avez d’une part les contrats monosupport en euros. Avec ce type de contrats, vous jouez la carte de la sécurité. Les versements ne seront investis que sur des produits à risques limités, considérés comme étant relativement sûrs. Il s’agit en l’occurrence des obligations d’État. 

Dans ce palmares de l’assurance vie, vous pourrez trouver plusieurs contrats qui correspondent au second type : les contrats multisupports. Dans le cas de ces derniers, vos versements sont investis sur divers types de produits. Bien qu’ils s’intéressent aux produits sans risques, ils sont plus portés sur ceux liés à la bourse. Il s’agit par exemple des actions ou des obligations. Ces dernières connaissent des fluctuations très importantes. 

C’est la raison pour laquelle, avant de faire votre choix, vous devez procéder à une petite introspection. Vous devez déterminer votre profil d’épargnant avant de vous décider. Vous devrez prendre en compte :

  • vos objectifs ;
  • votre situation familiale ;
  • ou encore vos connaissances en matière de finances

C’est uniquement après cette analyse que vous serez en mesure de faire un choix judicieux. 

Examinez le rendement du fonds en euros 


Le fonds en euros est la partie garantie de votre investissement. Elle inclut aussi les bénéfices générés. Ils deviennent des acquisitions définitives. Le fonds en euros doit être pris en compte, car il est variable d’un assureur à un autre. De plus, son rendement est appréciable sur plusieurs années. Si vous faites une estimation sur un ou deux ans seulement, vous ne pourrez pas mesurer sa performance. 

Pour éviter les désagréments, il est préférable de juger le rendement du fonds de roulement sur au moins cinq ans. Il vous suffira ensuite de repérer les assureurs qui ont obtenu de bons résultats avec un fonds en euros sur cette période. Vous aurez peut-être un fonds en euros aussi rémunérateur que celui présenté ici.

Tenez compte des frais

Souscrire une assurance-vie revient à payer des frais de versement et des frais de gestion. Ces derniers sont relatifs à la prise en charge de votre contrat et sont prélevés tous les ans. Quant aux frais de frais de versement, ils sont déduits de chaque apport que vous faites. Vous ne devez pas confondre les frais d’entrée et ceux de versement. Les frais d’entrée, eux, sont payés uniquement à votre premier apport de capital. 

Ces deux frais diffèrent aussi d’un assureur à un autre. Une fois de plus, avant de vous décider, faites une estimation du taux à prélever sur une certaine durée. Vous ne devez pas oublier que l’assurance-vie est un placement à moyen ou long terme.

Comme vous pouvez le voir ici, les avantages de l’assurance-vie sont non négligeables. Cela explique pourquoi ce moyen de placement est aussi prisé. En choisissant convenablement la vôtre, vous pourrez vous aussi en profiter sereinement.