Je veux comprendre les mécanismes du cerveau et de la pensée, que faire ?

0
833

Pour comprendre les mécanismes du cerveau et de la pensée, vous devez vous faire former en programmation neurolinguistique (PNL). Elle constitue en effet une approche pratique en psychologie consacrée à l’étude non seulement du fonctionnement, mais aussi des interactions humaines. C’est une approche particulière qui s’intéresse aux tendances comportementales des individus et basée sur différentes méthodes.

Sommaire

La synchronisation

L’une des techniques les plus utilisées pour établir un bon rapport avec l’autre est la synchronisation. Cette méthode est issue de la programmation neurolinguistique. Pour la comprendre pleinement, il faudra absolument suivre une formation spécialisée. Pour ce faire, retrouvez toutes les informations sur la formation de bases en PNL.

Par ailleurs, notez que la synchronisation est une méthode mise en exergue par les spécialistes pour assurer une communication satisfaisante entre deux individus ou un groupe de personnes. L’application de cette méthode demande :

  • D’adopter la même attitude corporelle ;
  • Le même ton de voix ;  
  • Et d’utiliser le même langage avec la personne avec laquelle l’on veut établir un rapport satisfaisant.


Lorsque vous vous accordez de cette façon avec la personne avec laquelle vous comptez établir un rapport satisfaisant, cela va engendrer un effet miroir. Votre interlocuteur va par conséquent se reconnaître en vous, ce qui va favoriser une relation de qualité. La synchronisation permet d’instaurer un climat de confiance conséquent qui facilite les échanges.

Le recadrage

Dans le jargon de la psychologie, le recadrage est une technique de la programmation neurolinguistique qui consiste à voir une situation donnée sous un autre angle. La technique consiste à donner un autre sens à l’expérience vécue en changeant le cadre d’une perception. Pour ce faire, diverses formes de recadrage peuvent être mises en exergue, dont le recadrage de sens, de contexte et de processus. C’est en effet une technique passionnante. Pour la comprendre davantage, découvrez la formation de praticien en PNL proposée par l’institut Epsylone

L’ancrage

L’ancrage est une méthode pratique qui consiste à puiser dans ses ressources internes pour trouver l’équilibre. Dès nos premiers contacts avec le monde tel que nous le connaissons, nous répondons aux stimulus qui nous entourent. En effet, des moments positifs ou négatifs sont associés à des odeurs et à des sons ancrés en nous qui, une fois rencontrés de nouveau, engendrent des réactions spécifiques.

Par exemple, le cri transcendant d’un bébé peut engendrer un mauvais souvenir et nous attrister. Dans le même temps, l’odeur d’une soupe aux légumes peut engendrer de bons souvenirs d’enfance et nous procurer une sensation de bien-être. Par ailleurs, notez que les stimulus externes qui déclenchent en nous un état interne sont appelés des ancres.

La calibration

Également considérée comme l’art d’observer l’autre, la calibration en programmation neurolinguistique est en réalité un procédé d’observation attentive d’un sujet. Cette observation est effectuée dans le but de repérer des signes extérieurs qui traduisent le comportement interne de l’autre. Lorsque l’on applique cette technique sur une personne, ses comportements conscients ou inconscients sont minutieusement analysés.

Lors du déroulement du processus et au cours d’un échange, une attention très particulière doit être accordée aux changements d’attitudes chez l’autre. Aussi insignifiants qu’ils puissent paraître, ils n’en demeurent pas moins un indice important.