Je veux préserver ma santé mentale, que faire ?

0
581

Jouir d’une forme physique satisfaisante n’est pas toujours synonyme d’un épanouissement intérieur. En effet, l’environnement social ou les contraintes économiques constituent autant de facteurs pouvant entraver le bien-être moral d’une personne. Néanmoins, la jouissance d’une bonne santé mentale s’avère indispensable pour affronter les difficultés quotidiennes de la vie. Cet article formule des recommandations pour maintenir une santé mentale optimale.

Bien manger

L’importance d’une alimentation saine pour une bonne santé physique n’est plus à démontrer. Toutefois, il existe également une étroite relation entre la qualité de l’alimentation d’une personne et son bien-être psychologique. En effet, une alimentation équilibrée contribue à améliorer l’humeur, notamment en apportant à l’organisme tous les nutriments dont il a besoin : lipides, vitamines (B1, B2, B3), protéines et surtout les glucides. Ces derniers fournissent aux nerfs cérébraux l’énergie suffisante pour une bonne concentration. Ainsi, pour des personnes souffrant de TCA (Troubles du Comportement Alimentaire), un bon suivi médical se révèle indispensable. Ce site de Déborah Ohana vous aidera à adopter de bonnes habitudes alimentaires.

Pratiquer une activité physique régulière

Le sport représente un facteur essentiel pour maintenir une bonne santé mentale. La pratique régulière d’une activité sportive confère au corps une sensation générale de bien-être et aide à réduire considérablement le stress. Le sport revitalise le corps et favorise chez la personne qui le pratique, une meilleure estime d’elle-même. De même, une bonne activité physique se révèle bienfaisante pour jouir d’un sommeil de qualité. Enfin, le sport constitue un important moteur social. La pratique de certains sports collectifs comme le football permet de rester en contact avec les autres.

Cependant, nul besoin de se surmener. Les activités sportives les plus recommandées restent :

  • La marche ;
  • Le running ;
  • Le vélo ;
  • La randonnée ;
  • La natation.

Une pratique quotidienne modérée de ces activités permet d’en tirer tous les bénéfices escomptés. Toutefois, il revient à chacun de trouver le rythme et l’intensité qui lui conviennent. La régularité demeure la variable la plus importante.

Dormir suffisamment

Les bienfaits d’une bonne nuit de sommeil pour l’organisme sont multiples. Le sommeil exerce un effet réparateur sur l’organisme ; il redynamise le système immunitaire. Il contribue aussi à améliorer l’humeur, l’attention et facilite la mémorisation. Chez les enfants, le sommeil développe la concentration et augmente leurs capacités d’apprentissage. Le sommeil exerce les mêmes effets sur les adultes, mais contribue également à réduire le stress chez eux tout en leur permettant de s’investir pleinement dans leur travail.

Entretenir de bonnes relations sociales

Les relations sociales peuvent constituer de véritables sources de bonheur. Il s’avère important alors de maintenir des liens cordiaux avec ses proches. En effet, une discussion avec un ami suffit à égayer une journée ou à faire oublier, ne serait-ce que momentanément, ses soucis. Lorsque l’on traverse des situations difficiles, l’isolement ne constitue donc pas la meilleure solution. Car, bien au contraire, il accroît la sensation de stress et peut conduire à une dépression.

Par ailleurs, il faut apprendre à écouter les autres et éviter les comportements antisociaux comme la violence, ou encore le tabagisme qui se révèle même nuisible pour la santé mentale.